biologie-comportement-rat
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
fermer menu
Trouvez un professionnel de confiance contre les rats
S'informer

Tout savoir sur le rat : sa biologie et ses habitudes

10 minutes de lecture

Sur cette page nous vous présentons tout ce que vous devez savoir sur les rats.

Il est essentiel de bien connaitre le nuisible afin d’adapter au mieux les solutions mises en place pour l’éradiquer. Vous trouverez donc ici le portrait-robot de l’ennemi afin d’adapter votre plan de bataille !


1. Le rat, qu’est-ce que c’est ?

Le mot « rat » est un nom qui peut désigner des centaines d’espèces différentes dans le monde des mammifères rongeurs omnivores, dont la queue est nue, les dents tranchantes et le museau pointu.

Les rats sont le plus souvent de la famille des Muridés ou, de façon plus restrictive, du genre Rattus, lequel regroupe les espèces les plus communes : Rattus rattus, le rat noir, et Rattus norvegicus, le rat brun.

Néanmoins, par analogie, le terme désigne aussi quelques espèces de rongeurs qui ne font pas partie de la famille des Muridés, comme le Rat palmiste, le Rat-chinchilla, etc.

On dénombre plus de 1 700 espèces de rongeurs classées en 30 familles. Toutefois, ce sont surtout les rongeurs urbains et suburbains qui concernent la gestion des nuisibles. Certaines espèces de rongeurs sont dites « commensales » ; cela signifie qu’elles dépendent de l’homme pour l’habitat et la nourriture.

Elles vivent au même endroit que les humains, se nourrissent de la même chose qu’eux et sont capables de s’adapter aux environnements humains.

Les deux espèces les plus connues sont :

Rat noir

Le rat noir (Rattus rattus), aussi appelé rat des greniers.

Le rat noir ou rat des greniers est légèrement plus petit que le rat brun. Contrairement à ce dernier, le rat des greniers a une queue plus longue que sa tête et son corps réunis. C’est un grimpeur très agile, qui vit et se cache généralement au-dessus du sol, dans les arbustes, les arbres et les végétations denses comme le lierre.

Rat brun

Le rat brun (Rattus norvegicus), aussi appelé rat de Norvège, rat d’égout, rat gris, surmulot ou encore rat des terriers, est l’espèce la plus répandue dans le monde.

C’est un rongeur trapu, plus gros que le rat des greniers. Il creuse des terriers et ils se trouvent généralement le long des fondations des bâtiments, sous les déchets ou les tas de bois, dans les zones humides à l’intérieur et autour des jardins et des champs.

Bon à savoir

Les origines du rat

Au XIIe siècle, les rats noirs, originaires d’Asie, se sont répandus en Europe par le biais des voyages de commerce et des expéditions.

Le rat brun, originaire d’Asie centrale, est quant à lui arrivé en France au XVIIIe siècle par l’intermédiaire des bateaux Anglais. Il est l’ancêtre direct du rat « domestique ».

Rat musqué

D’autres espèces de rats existent tels que : le campagnol des champs, le campagnol terrestre, le ragondin, le rat musqué… Ces espèces vivent principalement dans les milieux ruraux et leur population est notamment régulée par plusieurs prédateurs (rapace, serpent…).

Bon à savoir

Le rat domestique

Le rat domestique est issu de l’élevage du rat brun. Cette souche de rat brun est depuis longtemps maintenue en captivité où elle est d’abord devenue un animal de laboratoire puis un animal de compagnie, faisant partie de ce que l’on appelle les nouveaux animaux de compagnie.

Les rats sont organisés en colonies, très hiérarchisées, les dominants ayant un accès prioritaire à la nourriture. Leurs territoires sont des espaces limités (quelques dizaines de m²), sur lesquels les rats vont récupérer leur nourriture et de quoi boire.

Sur ce territoire, les rats ne se déplacent que pour aller chercher de la nourriture, en limitant les déplacements au maximum, sur des zones sécurisées pour éviter les prédateurs et les dangers.

“ Le rat est très opportuniste, et a nécessairement besoin d’une source de nourriture pour se développer. Supprimez les sources de nourriture et traitez de manière précoce notamment dans sa zone de terriers “
Dr Romain Lasseur

Les rats sont principalement actifs la nuit et ils utilisent toujours les mêmes parcours aller-retour pour manger et boire (sauf s’ils doivent changer d’endroit pour trouver de la nourriture ou de l’eau), ce qui laisse des traces visibles, qui pourront être exploitées pour les éliminer (cf notre page dédiée sur comment détecter la présence de rats).

Bon à savoir

Le rat et la symbolique culturelle

Le rat est un animal qui a toujours accompagné l’Homme et qui occupe une très forte symbolique aussi bien en Orient qu’en Occident.

En Orient, les rats sont considérés comme des créatures inoffensives avec une image positive, étant associés à l’intelligence, l’ambition voire la chance.

En Occident, à l’inverse, la valeur symbolique est généralement plus négative, le rat étant souvent représenté comme destructeur de récoltes ou propagateur d’épidémies. Dans la langue et la littérature française, le rat est également associé de manière négative à la richesse, étant utilisé comme une métaphore de l’avarice.


2. La biologie du rat

Vous n’avez pas le temps de lire l’ensemble de la page ? Pas de panique, nous vous avons résumé ci-dessous les principaux éléments à retenir de la biologie du rat brun et du rat noir pour vous permettre de les identifier rapidement !

Les caractéristiques du rat brun et du rat noir

Avec un corps de 15 à 20 cm, et un poids de 150 à 200 g, le rat noir n’est pas le plus gros des rongeurs : il laisse la première place au rat brun qui peut mesurer jusqu’à 40 cm de long (queue comprise) et peser 250 à 600 g.

Le rat noir et le rat brun sont tous deux omnivores, c’est-à-dire qu’ils mangent tout ce qu’ils trouvent sur leur chemin.

Bon à savoir

Le régime des rats

Le rat brun mange un peu de tout, mais préfère les céréales, la viande, le poisson, les noix et certains fruits.

Le rat noir mange également une grande variété d’aliments, mais préfère les fruits, les noix, les baies, les limaces et les escargots. Le rat noir aime particulièrement l’avocat et les agrumes, et mange souvent des fruits qui se trouvent encore sur l’arbre.

Ils mangent plusieurs fois par jour et à différents endroits, car ils aiment diversifier la source de nourriture. Ils préfèrent prendre des petites quantités d’aliments variés.

Les rats mangent approximativement 10% de leur poids par jour et ont besoin d’un apport en eau quotidien. Les rats peuvent aller jusqu’à boire 60 ml d’eau par jour.

Le rat (noir ou brun) peut parcourir jusqu’à 90 mètres pour se nourrir. Le rat ayant une très mauvaise vue, il se dirige principalement grâce à ses autres sens pour aller se nourrir.

Bon à savoir

Les dégâts matériels causés par les rats

Les rats sont attirés par tout ce qui est comestible et odorant. Cependant, étant obligés de ronger afin d’user leurs dents qui poussent en permanence, ils peuvent s’attaquer à d’autres choses que des aliments !

Grâce à leur anatomie et la structure de leur mâchoire, les rats peuvent ronger à peu près tout ce qu’ils trouvent avec une grande efficacité et abîmer ainsi nombre de vos objets/équipements

Pour en savoir plus sur les risques liés à une infestation de rats, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée les risques et les dangers d'une infestation de rats

Les crottes de rats vont varier selon l’espèce, aussi bien au niveau de la taille que de la forme.

Les crottes de rats bruns sont larges et de couleur marron foncé. Elles se trouvent généralement en forme de boudins, s’affinent vers les extrémités et ressemblent à des noyaux d’olive.

Les crottes de rats noirs sont longues, fines et plus petites que celles des rats bruns. Leurs crottes sont plus uniformes et sont en forme de banane, courbée et pointue au niveau des extrémités.

Un rat produit environ 20 à 40 crottes par nuit. On peut ainsi évaluer le nombre de rats en comptant le nombre de crottes sur ces chemins.

Bon à savoir

Les signes de la présence de rats

Les crottes sont un des points vous permettant d’identifier la présence de rats dans votre logement, mais ce n’est pas le seul !

N’hésitez pas à lire notre page dédiée pour connaitre les autres façons de détecter et confirmer la présence de rats.

Les rats se multiplient rapidement. Une fois nés, les rats mettront 12 semaines à devenir des adultes, capables de procréer.

Une femelle rat brun a environ 3 à 5 portées par an, chaque portée contenant 4 à 8 petits.

Une femelle rat noir a environ 4 à 6 portées par an, chaque portée contenant 6 à 8 petits.

La durée de gestation du rat brun et du rat noir est de 24 jours.

3. Les forces et faiblesses du rat

Les principales forces du rat

  • Le rat est un animal très intelligent. Les rats vont par exemple envoyer des « éclaireurs » pour tester la nourriture qu’ils ont trouvée pour s’assurer qu’elle n’est pas empoisonnée. S’ils voient l’un des leurs mort dans un piège ou à la suite d’une ingestion de nourriture, ils éviteront soigneusement ce type de piège par la suite. C’est pour cette raison que les rodonticides agissent « à retardement ».
  • Le rat a des sens très affutés : l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher et a une mémoire « kinesthésique » qu’il développe à travers ces déplacements quotidiens. Un rat explore et apprend constamment, étant capable de mémoriser les emplacements des sentiers, les obstacles, les endroits où trouver de la nourriture, de l’eau, des abris et les caractéristiques de son environnement. Cette mémoire lui permet de se souvenir d’une situation en particulier et de survivre à bien des pièges tendus par l’homme.
  • En raison de la structure de leur mâchoire, les rats peuvent ronger tout ce qu’ils trouvent sur leur passage et peuvent causer des dommages considérables
  • Les rats des deux espèces, surtout les plus jeunes, peuvent se glisser sous une porte avec un espace de seulement 1,5 cm. Ils peuvent ainsi se faufiler dans beaucoup d’endroits de votre logement, même ceux les plus insoupçonnés ! Le rat noir, quant à lui, est un animal très agile et grimpeur, qui peut se cacher dans beaucoup d’endroits différents.

Les principales faiblesses du rat

Heureusement les puces ont aussi quelques points faibles, voici les principaux :

  • Le rat a une mauvaise vue, le poussant à utiliser des parcours établis, principalement le long des murs/plinthes et à passer par les mêmes endroits pour aller se nourrir, permettant à l’homme d’identifier les chemins qu’il suit (cf notre page dédiée comment détecter la présence de rats) et de placer des pièges sur sa route.
  • Les rats sont des animaux nocturnes, la probabilité de les croiser est donc faible. Cependant, ils laissent de nombreuses traces caractéristiques, par lesquelles vous pouvez constater et confirmer leur présence. N’hésitez pas à lire notre page dédiée pour vous permettre de détecter la présence de rats !
  • Les rats bruns sont de mauvais grimpeurs et ont besoin d’un point d’eau à proximité. Ils se trouvent ainsi généralement au rez-de-chaussée ou au niveau de la cave de votre logement.

Pour aller plus loin

Vous connaissez maintenant bien mieux ce nuisible. Si vous avez le moindre doute quant à une infestation dans votre logement, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée sur comment détecter la présence de rats

Si malheureusement vous faites face à une infestation de rat, vous pouvez faire un appel à un professionnel qui se chargera de la dératisation. Pour cela, vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.

Si vous préférez traiter par vous-même, pas de panique, nous avons rédigé une page spécifique pour vous accompagner: les traitements maison contre les rats

téléphone