traitement-maison-contre-les-rats
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
fermer menu
Trouvez un professionnel de confiance contre les rats
Agir

Comment se débarrasser des rats ? Les différents modes de traitement “maison” contre les rats

10 minutes de lecture

Sur cette page nous allons vous expliquer comment réaliser un traitement contre les rats par vous-même et démêlez le vrai du faux sur les traitements efficaces !

Il existe trois grands types de traitement des rats : les traitements par pièges, les traitements rodonticides et les traitements par exclusion.

Chacun présente des avantages et des inconvénients, avec des points clés à respecter pour maximiser leur efficacité. En règle générale il faut mieux croiser les méthodes de traitements pour maximiser vos chances de succès !


1. Le traitement par pièges à rat

Les différents types de piège à rat

Pour se débarrasser des rats, le piégeage est une des méthodes pour lutter contre les rats à l’intérieur et autour des maisons, garages et autres structures.

Pour cela, on utilise des pièges à rats qui ont comme objectif de les attraper : soit ils s’introduisent dans un piège et il faut les relâcher dans la nature, loin de chez vous, soit c’est un piège qui a pour objectif d’éliminer le rat immédiatement.

Il existe différents types de pièges :

Pièges à glissière/à nasse.

Ce piège à rat est équipé d’une bascule, qui lorsqu’elle est actionnée par le passage de l’animal, ferme automatiquement les 2 portes à glissières et piège ainsi le nuisible à l’intérieur.

Vous pouvez trouver des pièges à glissière/à nasse à partir de 20 €.

Bon à savoir

Les limites d'un piège à nasse

Ce type de piège à rat permet de piéger un rat sans le tuer, mais cela alerte les autres rats. Cette méthode peut être utilisée pour éliminer un rat seul, mais restera inefficace en cas de forte infestation.

Pièges à glu

Les rongeurs s’engluent, se collent sur le piège et meurent ensuite au bout d’un certain temps

À partir d’une vingtaine d’euros pour 20 plaques collantes.

Point d'attention

Les impacts du piège à glu

Cette méthode de traitement est assez cruelle pour le rat, qui meure au bout d’un long moment, parfois dans d'horribles souffrances dont vous entendrez les cris

De plus, cela alerte les autres rats qui pourront ainsi privilégier d’autres endroits de passage et éviter ainsi les pièges. Cette méthode peut être utilisée pour éliminer un rat seul, mais restera inefficace en cas de forte infestation.

Pièges à pression

Ce piège à rat se déclenche lorsque le rat est sur l’appât et appose une pression sur le nuisible, entrainant sa mort.

À partir d’une dizaine d’euros pour 6 pièges réutilisables

Bon à savoir

Les limites du piège à pression

Ce type de piège à rat va tuer le rat, mais rarement immédiatement, ce qui permet aux autres rats d’être prévenus du danger. Cette méthode peut être utilisée pour éliminer un rat seul, mais restera inefficace en cas de forte infestation

Pièges à électrocution.

Ce piège à rat dispose d’entrées qui entrainent les rats sur une plateforme provoquant une décharge électrique et tuant le rat instantanément

Les premiers prix pour ce type de piège sont autour d’une trentaine d’euros.

Ce type de piège a pour principal intérêt de tuer instantanément le rat.

Point d'attention

Les risques pour votre santé

Dans tous les cas, que le rat soit vivant ou mort, ne touchez pas les rongeurs à mains nues lorsque vous vous en débarrassez.

Lavez-vous soigneusement les mains après avoir manipulé les pièges pour éviter tout risque d’infection (cf notre page dédiée sur les dangers pour votre santé).

Éliminez les rats morts en les enterrant ou à défaut en les plaçant dans un sac plastique fermé que vous mettrez à la poubelle.

Gardez en tête que peu importe le type de piège utilisé, le plus important est de trouver les meilleurs emplacements pour poser les pièges pour en maximiser l’efficacité !

Nous vous détaillons ci-dessous les bonnes pratiques à mettre en place pour bien positionner vos pièges.

Bien positionner les pièges

Les meilleurs endroits pour poser les pièges sont les zones isolées où les rats sont susceptibles de se déplacer et de chercher un abri.

Pour cela, inspectez bien votre domicile pour trouver des traces de présence/de passage du rat (e. g déjections, rongements, dégâts - cf notre page dédiée sur comment détecter la présence de rats). Les zones où l’on trouve des indices sont généralement les meilleurs endroits pour poser des pièges, surtout si elles sont situées entre leurs abris et leurs sources de nourriture.

Placez les pièges dans les voies de passage habituelles, comme le long des murs, afin que les rongeurs passent directement sur la gâchette du piège.

Bon à savoir

Les conseils et astuces pour placer les pièges à rat

Pour les rats bruns, placez les pièges près des murs, derrière des objets, dans les coins sombres et dans les endroits où des signes de présence de rats ont été observés. Placez les pièges le long d’un mur en angle droit, l’extrémité de la gâchette touchant presque le mur.

Pour les rats noirs, les meilleurs emplacements pour les pièges sont hors du sol, dans des endroits où les rats peuvent descendre de leur nid pour trouver de la nourriture — comme sur des rebords, des étagères, des branches, des clôtures, des tuyaux ou des poutres suspendues. Dans les maisons, les combles du grenier et du garage proches de l’infestation sont de bons sites de piégeage.


Comme vous avez pu le lire, en matière de piégeage, le diagnostic initial, l’expérience et la bonne connaissance du mode de vie du rat sont absolument clés.

Si vous avez un doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui a toutes les compétences nécessaires pour identifier et traiter une infestation de rat.

Vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.


Mettre en place les pièges à rat

Utilisez autant de pièges que possible pour maximiser l’efficacité du traitement et réduire le temps d’infestation. Une douzaine de pièges ou plus peuvent être nécessaires pour une maison fortement infestée.

Placez les pièges à rats à une distance de 3 à 6 mètres les uns des autres.

Posez et amorcez tous les pièges. Pour cela, trouver un appât suffisamment attrayant pour les rats. Plusieurs produits existent actuellement sur le marché, à vous de voir ce que le rongeur convoite le plus chez vous afin de mettre un appât tout aussi appétant pour éviter la concurrence alimentaire.

Bon à savoir

Pensez à fixer vos pièges !

N’hésitez pas à fixer les pièges à rat avec des vis ou du fil de fer pour éviter qu’ils ne bougent ou ne soient emportés par inadvertance hors des lieux de passage des rats.

Évitez également de les poser dans des endroits inondables.

Soyez aussi vigilant si vous vivez avec des animaux de compagnie, ces derniers pourraient se blesser si le piège est accessible pour eux.


2. Le traitement rodonticide (ou raticide)

Les différents types de rodonticides (ou raticides)

Pour se débarrasser des rats, une autre méthode de traitement contre les rats est le traitement chimique via l’utilisation d’appât rodonticides (ou raticide).

Lorsque le nombre de rongeurs est élevé, il peut être nécessaire d’utiliser des appâts toxiques (rodonticides) pour en venir à bout. Des appâts empoisonnés sont alors utilisés : les rats sont attirés par l’odeur et dévorent le poison.

Il en existe deux principaux types : 

Rodonticides (ou raticide) anticoagulants, qui existent dans le commerce le plus souvent sous deux formes : en blocs ou en granules

Les anticoagulants sont des médicaments qui fluidifient le sang. Ils vont ainsi limiter la capacité du rat à coaguler, entrainant une hémorragie interne fatale.

Les anticoagulants sont utilisés à des niveaux faibles, retardant la mort du rat de plusieurs jours. Par conséquent, le rongeur n’évite pas l’appât à cause de l’apparition de la maladie et n’alerte pas les autres rats sur la dangerosité du produit.

Vous pouvez trouver dans les commerces spécialisés des appâts raticides sous forme de pâtes prêtes à l’emploi pour une dizaine d’euros pour 12 doses.

Point d'attention

La vitamine K1

En cas d’empoisonnement, prenez de la vitamine K1, qui est l’antidote des rodonticides anticoagulants.

Contactez également un professionnel de santé pour avoir un suivi médical, qui pourra également vous prescrire le traitement adapté si l’empoisonnement est plus grave.

Autres rodonticides

Une autre substance est utilisée comme raticide pour lutter contre les rats : le cholécalciférol.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’anticoagulants, le mode d’application est similaire à ceux des rodonticides anticoagulants. Ce produit est utilisé comme rodonticide chronique, de sorte que les rats auront l’occasion de se nourrir des appâts exposés une ou plusieurs fois sur une période d’un à plusieurs jours.

Point d'attention

Les consignes de sécurité à respecter

Tous les appâts rodonticides (ou raticides) doivent être utilisés avec précaution, conformément aux instructions figurant sur l’étiquette. Les appâts doivent être contenus dans des boites prévues à cet effet pour que des enfants ou des animaux domestiques ne risquent pas d’en ingérer !

Les rodonticides anticoagulants disponibles à la vente aux particuliers sont moins puissants que ceux vendus aux professionnels. Cependant, nous vous recommandons la plus grande prudence avec la manipulation de poison contre les rats.


N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour un traitement efficace et sans danger, ces derniers étant formés pour savoir où et en quelle quantité utiliser le poison pour être efficace, tout en assurant un traitement sécurisé.

De plus, les professionnels n’utilisent que des boites à rats sécurisées pour que les enfants et les animaux domestiques ne courent aucun risque.

Si vous souhaitez connaitre le prix d’une intervention et prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées, n’hésitez pas à cliquer ici.


Placement des stations d’appâtage

Comme pour la pose des pièges, placez tous les postes d’appâtage sur les voies de passage des rats ou à proximité de leurs terriers et de leurs abris.

Si vous placez des stations d’appâts au-dessus du sol, veillez à ce qu’elles soient solidement fixées et ne tombent pas sur le sol où les enfants ou les animaux domestiques pourraient les trouver.

Comme les rats se méfient souvent des objets nouveaux ou inconnus, il faut parfois plusieurs jours pour qu’ils pénètrent dans les postes d’appâtage et s’y nourrissent.

Il faut généralement 5 jours ou plus, une fois que les rats commencent à se nourrir, pour qu’ils meurent.

Vérifiez régulièrement les postes d’appâtage et remplacez les appâts si nécessaire.

Bon à savoir

En synthèse
  1. Placer les postes d’appâtage le plus possible contre les murs, plinthes et lieux de passages des rats
  2. Fixer les postes d’appâtage pour éviter qu’ils ne soient déplacés par inadvertance
  3. Relever les postes d’appâtage régulièrement
  4. Recharger systématiquement les postes dans lesquels les appâts ont été consommés

3. Le traitement par exclusion

Une méthode efficace et durable pour lutter contre les rats dans les structures est l’exclusion, c’est-à-dire le fait de les empêcher d’entrer dans votre habitation.

Il est alors nécessaire d’inspecter minutieusement votre logement afin d’identifier les points faibles de votre logement et les potentiels endroits de passage du rat. Une fois identifié, il conviendra de condamner ces endroits.

Bon à savoir

Dans votre liste de course

Pour obstruer tous les trous et fissures identifiés, vous pouvez vous munir des matériaux ci-dessous :

  • laine de fer — ~20 € le rouleau de 1 kg
  • produits de calfeutrage de type mastic d’étanchéité — ~10 € le tube de 280 ml
  • béton — ~5 € le sac de 30 kg
  • plaques en acier ou en aluminium — ~10 € la plaque 30 x 40 cm

Pour que l’opération soit efficace, vous devrez :

  • Protéger vos portes — Installez des bandes au bas des portes et des coupe-froid autour des portes extérieures pour leur bloquer le passage. Les jeunes rats peuvent se faufiler dans les petits espaces sous les portes et dans les chatières pour entrer. Les rats n’hésitent pas à agrandir un espace à l’aide de leurs dents pour s’y faufiler.
  • Boucher les trous/fissures/crevasses dans les murs extérieurs — Comblez les trous ou petites ouvertures (autour des câbles ou tuyaux) avec de la paille de fer, un produit de calfeutrage, du béton ou des plaques en acier/aluminium. Bouchez tous les trous même en hauteur car les rats ont la faculté de pouvoir sauter jusqu’à 1,20 mètre.

Si vous n’avez pas le temps ou l’âme d’un bricoleur, vous pouvez également faire un appel à un prestataire qui se chargera de la dératisation et d’isoler votre logement.

Pour cela, vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.


  • Réparer votre toit — Réparez les trous dans le toit et utilisez des mailles d’acier pour combler les trous. Taillez la végétation à proximité de votre maison. Les rats peuvent grimper le long des câbles électriques ou utiliser les branches pour s’introduire dans les greniers et sous les combles à travers les trous et les ardoises cassées du toit.
  • Couvrir les égouts et canalisations —Les rats sont capables de s’infiltrer dans votre logement via les tuyaux d’égouts abîmés, les canalisations et les systèmes d’évacuation. Utilisez des plaques ou des grilles métalliques solidement arrimées pour obstruer les voies d’accès par les canalisations, en particulier dans les sous-sols. Vérifiez que toutes les canalisations ne sont pas détériorées et ne peuvent pas laisser passer des rats.

Questions fréquentes

Les méthodes de « grand-mère » sont-elles efficaces?

Les appareils qui chassent les rats avec des ultrasons, des vagues de bruits ou des vibrations ; les répulsifs naturels (e. g huiles essentielles au poivre, sauge, menthe ou citronnelle) ou confectionnés manuellement (e. g bicarbonate de soude + farine) peuvent freiner une infestation, mais elles n’auront aucun effet sur le long terme.

Différentes études scientifiques ont démontré qu’il n’y a pas de lien direct entre l’utilisation de ces techniques et l’éloignement définitif de rats notamment du fait que les rongeurs s’habituent avec le temps aux ultrasons émis ou aux odeurs.


  • Entretenez vos extérieurs Le rat brun installe souvent des terriers sous le sol, à proximité d’une habitation. Le rat noir peut accéder au toit via les arbustes et arbres et ensuite trouver un accès à votre maison. Veillez à ce que les branches des arbres et arbustes ne touchent pas votre maison et taillez bien les plantes et fleurs aux alentours directs de la maison. Laissez de préférence un espace entre les plantations et les murs de la maison pour que les rats ne puissent pas s’y cacher.
téléphone