dangers-des-cafards-pour-lhomme
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
S'informer

Les dangers des cafards pour l'homme

10 minutes de lecture

Nous allons dans cet article voir quels sont les principaux dommages causés par une infestation de cafards et les dangers pour votre santé.

NB : Blatte et cafard, quelles différences ? Si vous ne savez pas faire les distinguer, pas de panique, car ce sont en réalité les mêmes insectes, qui appartiennent à l’ordre des blattoptères (Blattodea). La blatte est l’appellation scientifique officielle, le terme cafard est plus souvent employé dans la vie de tous les jours.


1. Les risques pour votre santé

Les maladies véhiculées par les cafards

La façon dont les cafards (ou les blattes) vivent, se nourrissent et font leur nid les amène à transporter tout un ensemble de micro-organismes pathogènes sur leur corps et à les avaler quand ils se nettoient.

“ Les cafards sont des insectes très prolifiques. Ils sont également une source d’allergie chez l’Homme “
Dr Romain Lasseur

Via la contamination des aliments et la dispersion importante d’allergènes à l’intérieur des logements, elles peuvent donc poser des problèmes sanitaires comme des intoxications alimentaires, de l’eczéma ou des problèmes respiratoires avec le développement d’asthme, en particulier chez les enfants.

Point d'attention

La blatte Germanique

De toutes les espèces de blattes, la blatte germanique est celle qui pose le plus de problème au niveau sanitaire. En effet, elle vit principalement à l’intérieur des logements et s’installe et se reproduit dans des endroits à proximité d’aliments.

Pour savoir si vous faites face à une infestation de blatte germanique, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée les cafards : tout ce que vous devez savoir

Les cafards ou blattes sont également capables de transmettre aux humains des agents pathogènes et des maladies plus importantes, telles que :

  • Staphylocoque
  • Streptocoque
  • Hépatite
  • Salmonellose
  • Dysenterie
  • Fièvre typhoïde

Bon à savoir

Un risque sanitaire grave qui reste limité

La présence de cafards est indésirable, étant donné l’odeur nauséabonde qu’ils dégagent et les risques sanitaires qu'ils engendrent, notamment des réactions allergiques comme de l’eczéma ou de l’asthme.

C’est pourquoi toute infestation dans votre logement doit être éradiquée.

Cependant, rassurez-vous, la probabilité de transmission de maladies plus graves comme la dysenterie, le staphylocoque ou autres (cf. liste ci-dessus) reste faible de nos jours.


Les modes de transmission

À la différence des moustiques ou des rongeurs, les cafards ne mordent pas et ne piquent pas.

Concrètement, les cafards sont un danger pour l'homme et peuvent transmettre des agents pathogènes à l’Homme et aux animaux via plusieurs vecteurs :

  • leur déjection. Les cafards rejettent des excréments d’une taille de 2 mm, principalement autour de l’endroit où ils vivent (cf. notre page dédiée les cafards : tout ce que vous devez savoir). Certains microbes ou bactéries contenus dans les excréments peuvent provoquer des réactions allergiques et des symptômes d’asthme.
  • leur mue. À chaque stade de sa croissance, le cafard va laisser des petites peaux (cf. notre page dédiée les cafards : tout ce que vous devez savoir) qui peuvent contaminer les éléments qui sont au contact de ses mues.
  • leur salive. En s’attaquant aux aliments, ils peuvent contaminer la nourriture présente dans votre logement. Certaines protéines contenues dans leurs salives peuvent provoquer des réactions allergiques et des symptômes d’asthme.

Pour l’Homme et les animaux, les types de transmission sont ainsi divers :

  • Ingestion de nourriture contaminée
  • Contact direct d’objets contaminés par des déjections ou de la salive de cafard ou par la mauvaise manipulation d’un cafard vivant ou mort
  • Inhalation d’air contaminé par des déjections de cafards

Point d'attention

Les (bons) réflexes à adopter

Si vous devez manipuler un cafard vivant ou mort ou des objets qui ont pu être contaminés, protégez-vous avec le matériel adéquat comme des gants en caoutchouc et un masque à filtre.

Désinfectez ensuite méticuleusement toutes les zones de contact pour éviter toute contamination.

En cas de doute, n’hésitez pas à vous tourner vers un professionnel de santé qui vous prescrira des antibiotiques afin de traiter une éventuelle infection.


2. Les dommages causés dans votre habitation

Les dégâts causés sur votre nourriture

Les cafards sont attirés par la nourriture. Ils peuvent ainsi s’attaquer à vos réserves et endommager vos denrées alimentaires, soit directement en les grignotant, soit en les souillant ou en les imprégnant de l’odeur qu’elles émettent.

En contaminant votre nourriture, les cafards vous obligent à jeter et remplacer tout votre stock de nourriture afin d’éviter tout problème sanitaire.

Les dégâts dans votre logement

Outre les denrées alimentaires, elles peuvent également ronger les matériaux (papier, cuir…) ou objets (textiles, matériel électronique…) présents chez vous ou souiller les objets et ustensiles que vous utilisez quotidiennement.

Ce qui peut être problématique notamment si elles souillent des ustensiles de cuisine ou de la vaisselle qui pourront rentrer directement en contact avec vous et causer des problèmes sanitaires.

Bon à savoir

Des dégâts (généralement) minimes pour votre logement

Même si les cafards peuvent s’attaquer à différents objets en papier, en cuir… en les grignotant, les dégâts matériels qu’ils peuvent causer sont souvent négligeables pour une habitation.

Gardez ainsi en tête de protéger avant tout vos denrées alimentaires, qui sont l’attrait principal des cafards !

La présence des cafards dans votre logement entrainera également une salubrité plus importante. Ils peuvent ainsi tacher des murs avec leurs excréments ou salir les endroits où ils passent du fait de la graisse qu’ils peuvent avoir sur le corps ou du liquide qui s’écoule de leur mandibule.

Cela vous obligera à nettoyer très régulièrement votre logement ainsi que toutes les surfaces de travail que vous serez amené à utiliser. Il en sera de même pour tous vos objets du quotidien, qui sont susceptibles d’être en contact d’une manière ou d’une autre avec ces insectes.


Pour aller plus loin

Comment se prémunir d'une infestation de cafards ?

Pour limiter les risques d'infestation de cafards, n’hésitez pas à lire notre une page dédiée les méthodes de prévention contre les cafards comprenant des conseils et astuces pour vous prémunir de l’arrivée de ces nuisibles.

Comment traiter une infestation de cafards ?

Si malheureusement vous faites face à une infestation de cafards, vous pouvez faire un appel à un professionnel qui se chargera de la désinsectisation. Pour cela, vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.

Si vous préférez traiter par vous-même, pas de panique, nous avons rédigé une page spécifique pour vous accompagner : traiter par vous-même votre logement

téléphone