biologie-comportement-cafard
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
S'informer

Tout savoir sur la biologie, les habitudes et le comportement des cafards

10 minutes de lecture

Sur cette page nous vous présentons tout ce que vous devez savoir sur les cafards.

Il est essentiel de bien connaitre le nuisible afin d’adapter au mieux les solutions mises en place pour l’éradiquer. Vous trouverez donc ici le portrait-robot de l’ennemi afin d’adapter votre plan de bataille !


1. Le cafard, qu’est-ce que c’est ?

Les cafards sont des insectes, faisant partie de l’ordre des Blattoptères (noms scientifiques : Blattaria ou Blattodea). Les cafards ont une coloration variable selon l’espèce, allant du jaune au brun et au noir. Ils sont dotés de longues antennes très fines, et ont des pièces buccales broyeuses à l’avant.

Les cafards se déplacent rapidement grâce à leurs pattes épineuses. Quelques espèces peuvent voler sur de courtes distances ou planer à l’âge adulte, mais la plupart n’ont pas d’ailes ou ne volent pas.

Les cafards se cachent dans des endroits sombres et à l’abri, en particulier les espaces étroits où les surfaces les touchent des deux côtés.

Leur corps ovale et allongé leur permet de se faufiler dans le moindre trou ou crevasse. Les cafards adultes peuvent par exemple se cacher dans une fissure de 1,5 mm de large ; les cafards dans un stade de croissance moins avancé peuvent même rester dans des fissures encore plus petites.

Ils ont généralement tendance à se rassembler dans les coins lorsqu’ils se nourrissent et à se déplacer le long des murs.

Bon à savoir

Blatte, cafard et cancrelat ?

Blatte, cafard et cancrelat désignent en réalité le même insecte, qui appartient à l’ordre des blattoptères (Blattodea).

Alors que la blatte est l’appellation scientifique officielle, le terme cafard est plus souvent employé dans la vie courante. Il a d’ailleurs une connotation péjorative dans l’imaginaire collectif, notamment lorsqu’il est utilisé dans des expressions telles qu’avoir le cafard ou cafarder.

La plupart des espèces de cafards (ou blattes) sont nocturnes. Ils ont tendance à fuir la lumière et à se disperser lorsqu’elles sont dérangées. Ils restent ainsi généralement cachées la journée pour s’activer la nuit venue.

Ils se nourrissent principalement de matières organiques, avec une préférence pour les aliments notamment sucrés et humides, mais ils peuvent également se nourrir de tout un tas d’autres types de matières comme des excréments ou grignoter du papier, du cuir…

Les cafards sont des insectes assez résistants dans la mesure où ils peuvent survivre près d’un mois en l’absence de nourriture, et près de deux semaines sans eau !

“ Les cafards sont des insectes très prolifiques. Une nourriture abondante est nécessaire à leur développement. “
Dr Romain Lasseur

Il existe environ 4 000 espèces de cafards (aussi appelé blattes) dans le monde. Sur ces 4 000 espèces, seules quelques-unes sont considérées comme des nuisibles et colonisent les habitations. Les espèces de blattes dites domestiques et les plus connues sont :

Reconnaitre une blatte germanique

La Blatte Germanique (Blatella Germanica), aussi appelée « Blatte verticale »

Ce type de cafard est le plus répandu en France et est connu pour sa présence à l’échelle mondiale. Il a la capacité de se déplacer aussi bien horizontalement que verticalement. Originaire d’Asie du Sud-Est, la Blatte Germanique préfère des zones chaudes (avec des températures autour de 25 °C), humides (avec une hygrométrie autour de 75 %) et proches de la nourriture pour s’installer et nidifier.

C’est pourquoi elle est l’espèce la plus gênante, car elle vit à proximité des endroits où les aliments sont préparés, pouvant poser des problèmes sanitaires (cf. notre page dédiée les dangers d’une infestation de cafards)

Reconnaitre une blatte orientale

La Blatte Orientale (Blatta Orientalis), aussi appelée « Blatte Horizontale ».

Elle est de couleur brun foncé ou noire. Originaire d’Afrique, elle préfère des endroits relativement frais comparativement à la Blatte Germanique, sombre et humide. Elles se cachent ainsi dans des endroits tels que des caves/sous-sols, le long des canalisations…

Les blattes orientales ne volent pas et sont incapables de grimper sur des surfaces verticales lisses.

Reconnaitre une blatte américaine

La Blatte Américaine (Periplaneta Americana)

Elle est de couleur brun rouge luisant. Cette blatte serait originaire d’Afrique tropicale. Elle préfère des températures élevées (supérieures à 27 °C) et peut vivre dans des conditions relativement sèches ou humides comme les autres cafards. Elle se trouve ainsi généralement dans des caves, des chaufferies… Comme la blatte orientale, elle se déplace principalement de manière horizontale, il est très rare de la retrouver au-delà du rez-de-chaussée. La Blatte américaine ne vole pas, mais elle peut planer en déployant ses ailes.

Reconnaitre une blatte rayée

La Blatte Rayée (Supella Longipalpa) ou « Blattes des meubles ».

Supposée originaire d’Afrique ou Cuba, elle préfère les endroits chauds (autour de 33 °C), humides et sombres et peut ainsi s’installer derrière des appareils électroménagers, des placards ou des chaufferies.

Bon à savoir

Les autres espèces de cafards (ou blattes)

En dehors des blattes domestiques, on trouve en France d’autres espèces de blattes comme la « Blatte de Jardin » qui vivent à l’extérieur, dans les forêts, les herbes ou encore sur les buissons.

Ces espèces de blattes ne sont pas considérées comme des nuisibles. Il n’est ainsi pas nécessaire de les traiter, car elles ne vont pas s’installer dans votre habitation.


2. La biologie et le cycle de vie du cafard

Si vous n’avez pas le temps de lire l’article, nous vous avons résumé dans le tableau ci-dessous, par espèce de cafard (ou blatte) les plus répandues, les principales caractéristiques de leur biologie et de leur cycle de vie.

Synthèse des caractéristiques des blattes par espèce

Pour toutes les espèces de blatte les plus répandues, le cycle de vie comporte trois grands stades de développement : l’oothèque (comprenant les œufs de cafards), la nymphe et l’adulte. La nymphe ressemble beaucoup à l’adulte, mais elle est plus petite et est dépourvue d’ailes.

Nous vous avons détaillé ci-dessous, par espèce, les informations clés concernant leur biologie et leur cycle de vie.

Caractéristiques et cycle de vie de la blatte germanique

La Blatte Germanique mesure entre 12 et 15 mm. Elle est principalement de couleur brun pâle, voire noire, et est facilement identifiable grâce à ses 2 lignes longitudinales foncées qui partent de la tête et se rendent à la base des ailes. Le mâle et la femelle ont tous les deux des ailes qui couvrent leur corps. Elle vit principalement en intérieur, autour des zones de préparation ou de stockage des aliments telles que la cuisine ou des lieux humides telles que les salles de bains. Une fois adulte, la Blatte Germanique peut vivre entre 200 et 270 jours.

La femelle porte une oothèque (i. e une coque dans laquelle sont enfermés les œufs des insectes) beige clair, d’environ 6 mm de long. Les femelles adultes des blattes germaniques portent leur oothèque pendant la majeure partie de la période d’incubation (2 à 5 semaines), puis la déposent au moment où les œufs vont éclore. Une fois éclos, les œufs mettront environ 100 jours à devenir des adultes.

Chaque oothèque contient entre 40 et 50 oeufs et une femelle peut produire une nouvelle oothèque après quelques semaines. C’est l’espèce qui a le cycle de reproduction le plus rapide des espèces de blattes domestiques communes : une femelle blatte germanique peut produire des dizaines de milliers de blattes par an.

Caractéristiques et cycle de vie de la blatte orientale

La Blatte Orientale mesure entre 25 et 30 mm. Elle est de couleur brun foncé à noire. Chez la femelle, les ailes sont sous-développées et chez le mâle, elles couvrent les ¾ de l’abdomen. Elle vit principalement dans des endroits frais, sombres et humides comme les garages, les sous-sols, les compteurs d’eau et les canalisations. Une fois adulte, la Blatte Orientale vit en moyenne 250 jours.

La femelle a des oothèques rouge-brun foncé, mesurant environ 9,5 mm de long. Chaque oothèque contient environ 5 à 10 oeufs. La femelle dépose les oothèques, généralement dans des fissures, le temps que les œufs éclosent. Une fois éclos, les œufs mettront en moyenne 250 jours à devenir des adultes.

Caractéristiques et cycle de vie de la blatte américaine

La Blatte Américaine mesure entre 30 et 50 mm et a un corps brun-rouge luisant lui permettant d’être reconnaissable. Les ailes sont plus longues que le corps chez le mâle ; elles dépassent à peine l’abdomen chez la femelle. Elles se retrouvent fréquemment dans les égouts, les compteurs d’eaux, les collecteurs d’eaux pluviales, les conduits d’aération. Une fois adulte, la Blatte Américaine vit entre 400 et 450 jours.

Les oothèques mesurent environ 9,5 mm de long et sont brunes lorsqu’elles sont pondues, mais deviennent noires en 1 à 2 jours. Chaque oothèque contient environ 15 à 24 oeufs. Les oothèques seront transportées pendant 4 à 6 jours avant d’être déposées sur une surface pour incuber pendant environ 2 mois. Une fois éclos, les œufs mettront environ 270 jours à devenir des adultes.

Caractéristiques et cycle de vie de la blatte rayée

La Blatte Rayée, qui fait partie des blattes les plus petites, mesure environ 10 à 15 mm de long. Elle est de couleur brun pâle et possède deux bandes claires qui traversent horizontalement l’abdomen. Cette espèce préfère les milieux chauds et tolère les atmosphères sèches. Une fois adulte, elle vit environ 80 jours.

Chaque oothèque contient environ 15 oeufs. La durée du développement est légèrement plus longue que celle de la blatte germanique. L’incubation des œufs s’effectue en cinq semaines et le cycle vital complet dure de trois à cinq mois.


3. Les forces et faiblesses du cafard

Les principales forces des cafards

  • Le cafard est un insecte résistant qui peut vivre près d’un mois sans nourriture et près de deux semaines sans eau !
  • Grâce à la structure de leur corps, ovale et allongée, le cafard peut s’immiscer dans de très petits trous/crevasses et ainsi aller se réfugier et vivre dans des endroits inaccessibles pour vous. Certaines espèces peuvent également se déplacer aussi bien horizontalement que verticalement, pouvant ainsi atteindre des espaces en hauteur qui seront également difficiles d’accès pour vous.
  • Le cafard se déplace très rapidement grâce à ces pattes épineuses lui permettant de s’accrocher sur les surfaces qu’ils empruntent et de se mouvoir. Il peut donc être difficile de les attraper lorsque vous en voyez.
  • Certaines espèces, comme la Blatte Germanique, ont une forte capacité de reproduction, lui permettant de multiplier très rapidement sa population.

Les principales faiblesses des cafards

Heureusement les cafards ont aussi quelques points faibles, voici les principaux :

  • Les cafards sont plutôt des insectes nocturnes, qui évitent la lumière. La probabilité de les croiser en journée est ainsi faible.
  • Ils laissent des traces caractéristiques, par lesquelles vous pouvez constater et confirmer leur présence. N’hésitez pas à lire notre page dédiée comment détecter la présence de cafards pour vous permettre d’identifier la présence de cafards dans votre maison !
  • Malgré leurs ailes, les cafards volent très peu. De plus, certaines espèces se déplacent quasiment uniquement de manière horizontale et ne peuvent donc pas se retrouver en hauteur ou au niveau d’étages élevés.

Pour aller plus loin

Comment détecter et identifier une infestation de cafards ?

Vous connaissez maintenant bien mieux ce nuisible. Si vous avez le moindre doute quant à une infestation dans votre maison, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée sur comment détecter la présence de cafards

Comment se débarrassez d'une infestation de cafards ?

Si malheureusement vous faites face à une infestation de cafard, vous pouvez faire un appel à un professionnel qui se chargera de la désinsectisation. Pour cela, vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.

Si vous préférez traiter par vous-même, pas de panique, nous avons rédigé une page spécifique pour vous accompagner: les traitements maison contre les cafards

téléphone