traitements-experts-contre-les-souris
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
fermer menu
Trouvez un professionnel de confiance contre les souris

Comment se débarrasser des souris ? Les différents modes de traitement professionnel contre les souris

Trois types de traitement sont possibles pour se débarrasser des souris : les traitements par pièges, les traitements rodonticides et les traitements par exclusion. Chaque traitement présente des avantages et des inconvénients.

Les traitements ne sont pas exclusifs, c’est-à-dire qu’il est possible de les combiner afin de maximiser les chances de succès.

N. B. Les traitements « maison » contre les souris font l’objet d’une page dédiée. Attention cependant, ils sont adaptés uniquement dans le cas d’une infestation extrêmement récente (quelques jours voire quelques semaines au maximum) et ils ont toujours un moins bon taux de réussite qu’un traitement professionnel.

“ La souris va vivre dans votre habitation, d’abord discrètement puis va explorer de plus en plus largement. Elle se reproduit également très vite. Réagissez par un traitement ou par la pose de pièges avant que le rongeur ne colonise toute l’habitation. “
Dr Romain Lasseur

1. Le traitement par pièges

Sur la base de son diagnostic et des zones de faiblesse/passage identifiées, le professionnel va installer des pièges dans votre logement afin de capturer les souris.

Pour cela, il dispose de différents types de pièges :

Pièges à glissière/à nasse

Ce piège a pour but de capturer les souries vivantes. Grâce à son système de bascule, activée par le passage de l’animal, le piège va fermer automatiquement ces 2 portes et piéger les souris à l’intérieur.

Cette méthode de piégeage permet de capturer une souris sans la tuer, mais cela alerte les autres membres du groupe. Ce type de piège peut être utile si vous souhaitez éliminer une seule souris, mais cela ne sera pas efficace en cas de forte infestation.

Pièges à glu

En passant sur la plaque de glu, les souris vont se coller sur le piège et mourir au bout d’un certain temps.

Ce type de piège est assez cruel pour la souris dans la mesure où elle n’est pas tuée instantanément, elle va agoniser parfois pendant plusieurs jours.

Comme pour les pièges à glissière, cette méthode alerte les autres souris qui préféreront passer par d’autres endroits pour éviter les pièges. Ce type de piège peut être utile si vous souhaitez éliminer une seule souris, mais cela ne sera pas efficace en cas de forte infestation.

Pièges à pression

En venant manger l’appât, les souris vont déclencher le piège qui va enclencher une pression sur les souris pour les tuer.

Cette méthode de piégeage va tuer la souris, mais pas systématiquement immédiatement, ce qui permet aux autres souris d’être alertées du danger. Ce type de piège peut être utile si vous souhaitez éliminer une seule souris, mais cela ne sera pas efficace en cas de forte infestation.

Pièges à électrocution

Ce piège a pour but de tuer immédiatement la souris en lui envoyant une décharge électrique lorsqu’elle passe sur le piège.

Tous les pièges listés ci-dessus sont vendus aux particuliers dans les enseignes spécialisées si vous souhaitez traiter par vous-même une infestation de souris (cf notre page dédiée comment réaliser un traitement « maison »).

Les professionnels ont également d’autres types de pièges à souris, comme :

Procédé Ekomil/Ekologic

Cet appareil s’utilise pour la capture en continu des souris. Il peut être utilisé dans une démarche de lutte intégrée contre les rongeurs. Ce système évite la pollution de l’écosystème, la dispersion de cadavres dans l’environnement et est sans dangers pour les enfants et les autres animaux.

Wise Box

Ce piège écologique capture les rongeurs (souris/rats) automatiquement et les électrocute. Positionné aux endroits les plus fréquentés par les rongeurs, le piège va s’activer automatiquement grâce à ces capteurs de mouvements et va neutraliser les rongeurs via une décharge électrique.

Bon à savoir

Des pièges différents en fonction des entreprises de traitement

Les pièges à souris listés ci-dessus constituent les types de pièges les plus utilisés ; cependant il ne s’agit pas d’une liste exhaustive.

Le professionnel que vous aurez choisi peut avoir d’autres solutions à vous proposer si vous optez pour un traitement par pièges.


2. Le traitement rodonticide

Bon à savoir

Les limites d'un traitement par pièges à souris

Le traitement par piège peut être suffisant pour lutter contre une infestation récente ou limitée, mais il s’avérera moins efficace si la population de souris est élevée ou si vous subissez des ré infestations intempestives provenant d’endroits environnants.

Ce type de traitement a pour but d’attirer les souris pour qu’elles mangent les appâts toxiques.

Ces appâts contiennent un agent attractif (généralement de la nourriture) et un rodonticide (poison) ainsi qu’un amérisant évitant l’intoxication des enfants.

Comme pour le traitement par pièges, l’objectif du professionnel est de mettre les boites d’appâtage, qui contiennent ces agents rodonticides, sur les lieux de passage des souris ou à proximité de leurs lieux de vie.

Les rodonticides anticoagulants

Ces produits visant à éliminer les rongeurs sont mis dans des boites d’appâtage. Les souris, en grignotant les appâts, vont les ingurgiter, entrainant un déficit de coagulation et une hémorragie interne fatale conduisant à leur mort au bout de quelques jours.

Cette méthode a pour intérêt d’éviter que les souris n’alertent leurs congénères sur la dangerosité du produit dans la mesure où les symptômes n’apparaissent que plusieurs jours après avoir mangé l’appât.

Du fait de leur toxicité, l’utilisation de ces produits est strictement encadrée en France.

Les appâts doivent être mis dans des stations d’appâtage fermées pour éviter toute ingestion par une espèce autre que les rongeurs.

Point d'attention

La fin de l'appâtage permanent

Il est désormais interdit pour les professionnels d’installer des boites d’appât rodonticides de manière permanente dans votre logement. La fin de l’appâtage continu avec des produits rodonticides anticoagulants est une décision propre à la France.

Elle résulte de la volonté de l’ANSES, Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, lors du renouvellement des AMM (Autorisations de Mises sur le Marché) des rodonticides, d’empêcher la contamination d’espèces non ciblées par la lutte contre les rongeurs et de réduire les phénomènes d’accoutumances à ces produits.

Les professionnels doivent ainsi appliquer cette décision et le prendre en compte dans leur stratégie de traitement, sous peine d’amende en cas de contrôle.

D’autres mesures ont également été prises par le ministère de la Transition Ecologique, comme l’incitation des professionnels de la 3D à utiliser des produits moins dangereux, afin de limiter le recours à ces produits toxiques.

Bon à savoir

La vitamnie K1, le remède aux anticoagulants

En cas d’intoxication par un rodonticide anticoagulant, prenez de la vitamine K1 qui est un antidote.

Nous vous conseillons également de faire appel à un professionnel de santé pour avoir un suivi médical.

Les autres rodonticides

Un autre agent actif est utilisé comme rodonticide pour lutter contre les souris : le cholécalciférol. Ce produit entraine une hypercalcémie, causant des dommages dans les organes (en particulier le rein et le foie), entrainant la mort du rongeur au bout de quelques jours.

Le mode d’utilisation est similaire à celui des rodonticides anticoagulants, i. e que ce produit est destiné à être appliqué dans des boites d’appâtage.

Une autre typologie de rodonticide peut être utilisée : l’alphachloralose. Cette substance provoque une hypnose, causant un endormissement de la souris et une mort rapide de la souris par arrêt cardiaque (quelques heures). Son mode d’application est similaire à celui des rodonticides anticoagulants : la substance est intégrée dans des appâts et est ensuite placée dans des stations d’appâtage.


3. Les traitements par exclusion

En complément des deux premiers types de traitement, le professionnel pourra également être amené à appliquer un troisième traitement : le traitement par exclusion. Ce traitement a pour objectif d’empêcher les souris de s’introduire dans votre logement.

Le but est ainsi de boucher les trous présents dans votre habitation et les lieux de passage des souris

Bon à savoir

L'anatomie de la souris

La souris peut passer à travers de petits interstices (environ 6 mm). Il faut alors obstruer toutes les zones qui seraient plus grandes que cet espace (comme les bas de portes, les fissures dans les murs, les crevasses dans les toits, les espaces autour des canalisations…) pour éviter l’apparition de souris.

Le professionnel va tout d’abord examiner votre habitation pour identifier les zones de faiblesses, les lieux de passage des souris et les endroits où elles vivent.

Une fois cette analyse terminée, le professionnel va boucher l’ensemble des trous et des zones de passage identifiés. Pour cela, ils peuvent utiliser différents types de matériaux en fonction des caractéristiques de votre logement, comme :

  • la paille de fer
  • des produits de calfeutrage
  • du béton
  • des plaques en acier ou en aluminium.

Bon à savoir

Les traitements maison

Vous trouverez la plupart des matériaux dans les enseignes de bricolage à des coûts abordables vous permettant de réaliser par vous-même ce type de traitement si vous le souhaitez.

Si vous optez pour cette solution, n’hésitez pas à lire notre page dédiée sur comment réaliser un traitement « maison » pour y trouver des conseils et astuces.

Outre le gain de temps, un autre avantage à avoir recours à un professionnel est de pouvoir bénéficier de technologies exclusives, qui permettent de maximiser l’efficacité du traitement et d’assurer une protection durable dans le temps, telles que : 

Barrière XCluder.

Élaboré en acier inoxydable, cet outil permet de boucher n’importe quels trous, crevasses et fissures. Les avantages sont multiples : l’enduit utilisé est résistant à la rouille, irrétrécissable et à l’épreuve des rongeurs.

Bon à savoir

Maximiser l'efficacité des traitements

Même si vous avez recours à un professionnel pour traiter une infestation de souris dans votre logement, vous avez quand même un rôle essentiel à jouer dans la réussite du traitement !

En effet, personne ne connait votre habitation mieux que vous, vous serez ainsi un allié clé du professionnel pour identifier les lieux de passage des souris et les zones de faiblesses de votre logement.

Pensez alors à examiner votre habitation à la recherche de trace de présence des souris et à donner au professionnel toute information qui vous semble importante afin que ce dernier puisse installer au mieux les pièges/les stations d’appâtage. Tout cela concourra à maximiser l’efficacité des traitements !


Pourquoi faire appel à un professionnel de traitement

  • Les professionnels de la dératisation ont accès à des produits plus efficaces et en plus grande quantité (notamment pour les appâts rodonticides) et à des solutions exclusives que les particuliers ne peuvent pas avoir (notamment pour les pièges). Cela leur permet de traiter de fortes infestations et de maximiser l’efficacité des traitements en combinant différents types de traitements.
  • Ce sont des experts formés et agréés à la lutte contre les souris, leur permettant notamment d’identifier les zones de passages des souris et les points faibles de votre logement.
  • Ils ont également une connaissance de la législation en vigueur dans le secteur de la 3D, notamment en ce qui concerne l’utilisation des produits rodonticides, et de la manière dont il faut manipuler les produits pour garantir une application sécurisée.

Si vous le souhaitez, vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici


Pour aller plus loin

Nos protocoles de traitement

Nous avons élaboré, en collaboration avec le Dr Romain Lasseur, trois protocoles de traitement pour éradiquer une infestation de souris dans votre habitation:

  • Traitement 100 % rodonticide : Mise en place de dispositifs d’appâtage contenant des rodonticides. Pour maximiser l’efficacité du traitement, nous vous conseillons de reboucher par vous-même les trous, fissures et voies d’accès empruntées par les souris
  • Traitement rodonticide et mécanique : Mise en place de dispositifs d’appâtage contenant des rodonticides et rebouchage des principales voies d’accès (dans la limite de petits travaux de manutention).
  • Traitement 100 % mécanique : Mise en place de pièges (i. e pièges mécaniques de type tapettes ou appareils de capture en continu) et rebouchage des principales voies d’accès (dans la limite de petits travaux de manutention).

Si vous le souhaitez, vous pouvez directement choisir votre traitement et prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici

Maximiser l'efficacité des traitements

Si l’intervention de l’entreprise de traitement approche, il est temps de préparer vos affaires et votre logement pour maximiser l’efficacité du traitement.

Pour en savoir plus sur les actions à effectuer en vue d'optimiser l'efficacité des traitements, n'hésitez pas à lire notre page dédiée préparer l’intervention d’une entreprise de désourisation et maximiser l’efficacité du traitement

Comme se déroule une désourisation ?

Lors que vous faites face à une infestation de souris, un certain nombre d'étapes sont à respecter pour en venir à bout

Pour en savoir plus sur le déroulé d'une désourisation, n'hésitez pas à lire notre page dédiée comment se déroule une désourisation

téléphone