biologie-comportement-souris
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
S'informer

Tout savoir sur la souris : sa biologie, ses caractéristiques et ses habitudes

10 minutes de lecture

Sur cette page nous vous présentons tout ce que vous devez savoir sur les souris.

Il est essentiel de bien connaitre le nuisible afin d’adapter au mieux les solutions mises en place pour l’éradiquer. Vous trouverez donc ici le portrait-robot de l’ennemi afin d’adapter votre plan de bataille !


1. La souris, qu’est-ce que c’est ?

Au sein des rongeurs, les souris (genre Mus) appartiennent à la tribu cosmopolite des Murini ou Muridés qui comprend environ 40 espèces, toutes de petites tailles.

Les souris auraient été présentes au Moyen-Orient dans les premières cités humaines, époque à laquelle elles semblent être devenues « commensales », c’est-à-dire qu’elles vivent au même endroit et se nourrissent des mêmes aliments que les humains. La souris serait arrivée en France grâce aux navires phéniciens et grecs qui venaient y déposer leurs marchandises.

Au fil du temps, elles se sont adaptées à de nombreux environnements, étant capable de vivre dans des milieux arides comme tropicaux. La souris est ainsi capable de s’adapter à l’environnement humain, aussi bien urbain (en habitant dans des immeubles, des entrepôts…) que rural (en s’installant dans des haies, des meules de foin…). La souris est certainement le rongeur le plus familier et le plus largement répandu à travers le monde.

Photo souris grise / souris domestique

L’espèce la plus connue est la souris grise (Mus musculus), aussi appelée souris domestique. La souris a un museau triangulaire, avec de longues moustaches. La souris se caractérise par une queue longue, fine et poilue qui est aussi longue que sa tête et son corps réunis. On la distingue du jeune rat brun (Rattus norvegicus) à ses relatifs petits pieds et petite tête et à ses grands yeux et grandes oreilles.

La souris choisit généralement un lieu calme et abrité pour vivre, souvent dans un faux plafond, sous un plancher ou dans un mur d’isolation. Elle vit généralement au niveau du sol, creusant des terriers ou trouvant des abris pour ensuite créer son nid, mais est également capable de grimper et de se réfugier en hauteur.

Mulot à collier

D’autres espèces de souris peuvent être rencontrées en Europe comme le mulot sylvestre ou le mulot à collier. Ces espèces s’installent rarement dans les habitations. Elles envahissent généralement les hangars extérieurs ou les lieux de stockage de fruits et de légumes. Elles vivent ainsi principalement dans les milieux ruraux et sont plutôt une menace pour le monde agricole.

La souris peut vivre entre un et trois ans selon les espèces. Évidemment, les souris domestiques, préservées des agressions du milieu naturel et les souris trouvant refuge dans des habitations vivront plus longtemps que les souris sauvages qui ont bon nombre de prédateurs.

La souris grise ne creuse pas vraiment de terriers mais fabrique des passages et abris, généralement près d’une source de nourriture, pour s’installer et vivre. La souris vit en groupes familiaux, composés généralement d’environ 10 individus. Chaque groupe est très hiérarchisé, avec des mâles et des femelles dominants.

“ La souris est curieuse. Elle va vivre dans votre habitation, d’abord discrètement puis va explorer de plus en plus largement. Dans bien des cas, vous ne verrez que des déjections, des aliments grignotés ou percevrez de petits bruits dans les placards. Elle se reproduit également très vite. “
Dr Romain Lasseur

Les souris sont très curieuses par nature. Elles vont ainsi explorer facilement de nouveaux territoires, à la recherche de nouvelles nourritures. Cependant, ayant une mauvaise vue et préférant la pénombre, les souris circulent plutôt la nuit, utilisant principalement ses autres sens (odorat, ouïe) pour se déplacer et aller chercher de la nourriture. Tout comme le rat (cf notre page dédiée le rat : tout ce que vous devez savoir), la souris laisse sur son passage de nombreuses traces, que vous pourrez facilement identifier pour confirmer une infestation (cf notre page dédiée sur comment détecter la présence de souris).

Bon à savoir

Les rongeurs et la symbolique culturelle

Les rongeurs occupent une forte place dans les domaines folkloriques et artistiques aussi bien en Orient qu’en Occident. Ce sont généralement les rats qui sont représentés dans les œuvres culturelles (fables, peintures…), avec une symbolique positive ou négative.

Par assimilation, la souris a hérité de la même symbolique et est généralement confondue avec le rat, notamment dans les traductions des œuvres originales (e. g la Batrachomyomachia attribuée à Homère, en français « La Bataille des grenouilles et des rats », a été traduite dans d’autres langues par « La Bataille des grenouilles et des souris » comme c’est le cas par exemple en anglais [« The Battle of Frogs and Mice »]).


2. La biologie de la souris

Vous n’avez pas le temps de lire l’ensemble de la fiche-conseil ? Pas de panique, nous vous avons résumé ci-dessous les principales caractéristiques de la souris grise

Les caractéristiques de la souris

La souris grise est un animal relativement petit comparé aux rats, avec un corps de 7 à 9 cm (incluant la queue), et un poids de 10 à 20 g.

La souris grise est omnivore, c’est-à-dire qu’elle mange à peu près tout ce qu’elles trouvent sur leur chemin, avec une préférence pour les céréales. Elle va notamment décortiquer les grains et les denrées qu’elle va trouver.

La souris mange très peu, autour de 3 à 5 grammes d’aliment par jour, bien loin des 30 grammes par jour pour un rat. À la différence du rat, la souris n’a pas besoin de chercher un point d’eau pour boire : elle va puiser l’eau dans les aliments qu’elle consomme.

Bon à savoir

Le régime des souris

Les souris, en tant que rongeurs, sont obligées de ronger même sans avoir faim afin de limer leurs dents qui poussent de façon permanente !

Du fait de la structure de leur mâchoire, les souris peuvent ronger à peu près tout type de matériau et endommager ainsi votre logement.

Comme les déjections, les dégâts causés par les souris sont un des signes permettant de confirmer leur présence. N’hésitez pas à lire notre page dédiée pour connaitre les façons de détecter la présence de souris.

Les souris font en moyenne 50 à 80 crottes par jour. Vous pouvez ainsi évaluer le nombre de souris en comptant le nombre de déjections que vous trouverez dans votre habitation. Les crottes sont éparpillées aléatoirement lors d’une infestation et se trouvent à plusieurs endroits dans votre logement, car les souris se déplacent constamment et se nourrissent à différents endroits. Les crottes sont plutôt petites, de l’ordre de 3 à 8 mm et sont en forme de graine, de couleur noire, ressemblant à des grains de riz.

Bon à savoir

Les signes de la présence de souris

Les crottes sont un des points vous permettant d’identifier la présence de souris dans votre logement, mais ce n’est pas le seul !

N’hésitez pas à lire notre page dédiée pour connaitre les autres façons de détecter et confirmer la présence de souris.

Les souris atteignent leur maturité sexuelle plus tôt que les rats, et produisent des portées plus importantes et plus régulières. Les souris atteignent leur maturité sexuelle 2 mois après leur naissance.

Avec une période de gestation de seulement deux semaines, la souris peut multiplier sa population très rapidement.

Une femelle souris grise a environ 8 à 10 portées par an, chaque portée contenant 4 à 8 petits. La souris fait partie de la liste des espèces les plus invasives au monde.

Les souris sont considérées comme des nuisibles du fait de leur grande fécondité, mais aussi parce qu’elles sont capables de créer des dégâts dans votre habitation et sont vectrices de maladies qui peuvent être transmises à l’Homme (cf notre page dédiée les risques et dangers d’une infestation de souris).

3. Les forces et faiblesses de la souris

Les principales forces de la souris

  • La souris a la capacité de pouvoir se faufiler quasiment partout. Elle n’a besoin que d’un interstice de 6 mm pour passer. Elles peuvent ainsi se réfugier dans beaucoup d’endroits de votre logement, même ceux les plus insoupçonnés !
  • Elle est capable de grimper sur des surfaces verticales et d’escalader des meubles ou bâtiments le long de cordes et de câbles. Si nécessaire, elle peut également sauter verticalement jusqu’à une vingtaine de centimètres.
  • Les souris sont capables de ronger tout ce qu’elles trouvent sur leur passage et peuvent causer des dommages considérables dans votre logement (cf notre page dédiée sur les risques et dangers liés à une infestation de souris)
  • La souris a une forte capacité de reproduction, multipliant rapidement sa population lorsqu’elle est installée à un endroit.

Les principales faiblesses de la souris

Heureusement les souris ont aussi quelques points faibles, voici les principaux :

  • Les souris laissent des indices de leur présence dans votre logement, que vous pouvez facilement identifier pour confirmer qu’une infestation est en cours. N’hésitez pas à lire notre page dédiée pour vous permettre d’identifier la présence de souris dans votre logement !
  • La souris a une mauvaise vue et s’oriente mieux dans la pénombre. Il est ainsi très peu probable qu’elle se déplace en pleine journée dans votre habitation.
  • Étant donné sa petite taille, la souris est la cible de beaucoup de prédateurs, aussi bien dans les milieux urbains que ruraux permettant de réguler un peu sa population.

Bon à savoir

Le chat et la souris

Lorsque nous parlons de souris et de prédateurs, nous pensons directement aux chats ! Cette symbolique est très ancrée dans notre culture, elle a été reprise de nombreuses fois notamment dans les dessins animés comme Tom & Jerry et elle est même inscrite dans notre langage avec par exemple l’expression « jouer au chat et à la souris ».

Si vous n’êtes pas allergique, vous pouvez tenter d’adopter un de ces félins pour lutter vous-même contre la présence de souris. Ils peuvent en effet contribuer à effrayer certaines souris et à en éliminer quelques-unes de manière ponctuelle, quand ils arrivent à les attraper.

Malheureusement, en cas de forte infestation, ils se révéleront bien moins efficaces et leur seule présence ne suffira pas à éradiquer la totalité des souris. En effet, les chats domestiques, n’ayant pas besoin de chasser pour survivre, vont la plupart du temps ignorer les souris.

Si vous faites face à une infestation de souris, pensez alors à utiliser d’autres méthodes pour en venir à bout.

Pour cela, vous pouvez prendre directement rendez-vous avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.


Pour aller plus loin

Comment détecter la présence de souris ?

Vous connaissez maintenant bien mieux ce nuisible. Si vous avez le moindre doute quant à une infestation dans votre logement, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée sur comment détecter la présence de souris

Comment éradiquer une infestation de souris dans une maison ?

Si malheureusement vous faites face à une infestation de souris, vous pouvez faire un appel à un professionnel qui se chargera de la dératisation. Pour cela, vous pouvez directement prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées en cliquant ici.

Si vous préférez traiter par vous-même, pas de panique, nous avons rédigé une page spécifique pour vous accompagner: les traitements maison contre les souris

téléphone