Le site des spécialistes des souris - Comparateur, diagnostic en ligne, conseils - Badbugs
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
fermer menu
Trouvez un professionnel de confiance contre les souris Découvrez les traitements, comparez les prix et les avis,
puis prenez rendez-vous avec un de nos artisans certifiés ⭐️
certibiocide

Vous n'êtes pas sûr d'être infesté par des souris ?

Demandez conseil à un expert : téléconsultation gratuite, diagnostic...

En savoir plus

Nos traitements

Efficace et abordable

Traitement rodenticide

Lors de chaque passage, le technicien identifie les zones de passage puis dispose des boites appâts sécurisées contenant des rodonticides. Ces derniers une fois consommés élimineront les souris en quelques jours.

En savoir plus

Une solution
tout en un

Traitement rodenticide et mécanique

Lors de chaque passage le technicien identifie les zones de passage puis rebouche les voies d'accès pour prévenir le retour des souris. Il dispose aussi des boites appâts sécurisées contenant des rodonticides. Ces derniers, une fois consommés, élimineront les souris en quelques jours.

En savoir plus

La solution sans rodenticides

Traitement naturel

Lors de chaque passage, le technicien identifie les zones de passage puis rebouche les voies d'accès pour prévenir le retour des souris. Il dispose aussi des pièges mécaniques et électroniques dans des boites sécurisées. Ces derniers permettront d'éliminer les rongeurs sans risque d'intoxication pour vos animaux de compagnie.

En savoir plus

Besoin d'un conseil pour y voir plus clair ?

Comment choisir le bon traitement, comment le préparer au mieux,... ?

Appelez un de nos experts 02 44 84 47 88* téléphone
* Appel non surtaxé

Ils parlent de nous

Le Parisien
Punaises de lit, cafards, rats, guêpes… Ces millions de logements infestés par des nuisibles
logo journal
M6 - Arnaques ! avec Julien Courbet
Badbugs interrogé en tant qu'expert pour décrypter les arnaques aux punaises de lit
logo journal
Ipsos
Les Français face aux nuisibles - Ipsos pour Badbugs.fr - Aout 2022
logo journal
BFM
Les Français face aux nuisibles - Ipsos pour Badbugs.fr - aout 2022
logo journal
Beur FM
Conseils et astuces contre les punaises de lit dans AVS
logo journal
Le Figaro
À Paris, les rats prolifèrent, la mairie veut apprendre à «mieux les connaître»
logo journal
L'Intern@ute
Cafard : comment éviter de les attirer et comment s'en débarrasser ?
logo journal
60 Millions de Consommateurs
Juillet-Aout 2022
logo journal
L'Express
Stress post-traumatique, paranoïa : punaises de lit, des angoisses loin d'être anecdotiques
logo journal
France Bleu
France Bleu - Comment se débarasser des punaises de lit
logo journal
France 2
On n'est plus des pigeons - Les punaises de lit
logo journal
M6
Le 12-45 - Le fléau des punaises de lit
logo journal
France Bleu
Côté Experts - Punaises de lit : tout ce qu'il faut savoir pour s'en débarrasser
logo journal
France Bleu
Tous Experts ! Les punaises de lit : Vos questions et les conseils d'un expert
logo journal
Le Point
Comment la punaise de lit nous pourrit la vie
logo journal
Alternatives Economiques
Les punaises de lit, l’épidémie dont l’Etat se gratte
logo journal
Le Figaro
J'ai du déménager à cause des punaises de lit !
logo journal
NeonMag
Démangeaisons, paranoïa et angoisses nocturnes : mon enfer avec les punaises de lit
logo journal
Le Figaro
Punaises de lit : Attention aux arnaques
logo journal
BFM TV
Badbugs dans la matinale de BFM
logo journal
Le Parisien
Un francilien sur dix victime de punaises de lit
logo journal
BFM Immo
PUNAISES DE LIT DANS LES LOGEMENTS: POUR S'EN DÉBARRASSER, LA FACTURE EST SALÉE
logo journal
Ouest France
Punaises de lit : un phénomène exponentiel
logo journal
BFM Paris
Badbugs dans Paris Scan sur BFM
logo journal
20 minutes
20 minutes parle de Badbugs.fr
logo journal
IPSOS
Badbugs.fr les Français et les punaises de lit
logo journal
BFM
Comment s'assurer que nos trouvailles de seconde-main ne nous ramènent pas de punaises de lit
logo journal
Midi Libre
La propagation des punaises de lit inquiète les Français
logo journal
Ouest France
Le désespoir d'une mère de famille face aux punaises de lit
logo journal
Capital
Badbugs.fr dans Capital
logo journal
Le lynx
Le problème grandissant des punaises de lit
logo journal
PAP
PAP parle de Badbugs.fr
logo journal
Yahoo Actualité
Badbugs sur Yahoo Actualité
logo journal
Radins.com
Les punaises de lit contre-attaquent
logo journal
Sputnik news
Badbugs dans Sputnik news
logo journal
Le Parisien
Punaises de lit - Enfin un plan d'action national
logo journal
LCI
Badbugs dans la matinale
logo journal
Actu.fr
Pour eradiquer les punaises de lit : pas de solutions miracles mais un besoin d'information
logo journal
Le Parisien
Numéro vert, site internet, labellisation des artisans... Enfin un plan de bataille contre les punaises
logo journal
Lyon Mag
Les gens pensent à tort qu'ils ont des punaises de lit car ils ne sont pas propres
logo journal
Lyon People
Badbugs - La plateforme à l'attaque des punaises de lit
logo journal
Institut Européen du Journalisme
Punaises de lit : Entre enfer et arnaques
logo journal
Pourquoi réserver via Badbugs ?

Notre équipe répond à toutes vos questions 7 jours sur 7

Nos prestataires sont audités par nos soins & vérifiés par vos avis

Tarifs fixes et transparents lors de la prise de RdV

Les derniers avis clients

Kevin et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Cette entreprise a pris le temps de répondre à mes questions et que si par malheur les punaises revenaient je ferais appel à eux avec confiance

Julien S et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Super, rapide, réactif, parfait!

Julien S et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

intervention nickel, technicien très professionnel

Julien S et ses équipes
★ ★ ★ ☆ ☆

Intervenant sympathique cependant il n'a pas pu accéder à l'essaim situé sur le toit (vertige ?), c'est donc mon mari qui s'en est occupé, il a simplement mis de l'insecticide et à refuser que l'on le paie

Julien S et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

l'intervention s'est très bien passée, Julien a été très pro

Julien S et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Appartement en location saisonnière, 2 passages effectués, nous n'avons plus de punaises, intervenant très sympathique et à bien respecté les heures de rendez-vous

Laurent et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Personne très sympa et à l’écoute. Traitement très efficace

Julien S et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

l'infestation est éradiquée R.A.S

Florian et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Intervenant gentil patient et pédagogue

Tout savoir sur les souris

En lisant cette page, vous obtiendrez des informations sur la biologie de la souris, ses caractéristiques ainsi que ses forces et faiblesses. Nous vous partagerons également des conseils et astuces pour identifier les traces de leur présence et pour vous prémunir d’une infestation de souris. Nous vous listerons enfin les différents traitements possibles en cas d’infestation et comment vous préparer au mieux pour en maximiser l’efficacité.

Avec cette page, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour connaitre au mieux ce nuisible et adopter la meilleure stratégie pour vous en débarrasser !

Les caractéristiques de la souris

La souris fait partie de la famille des Muridés et du genre Mus dans lequel on trouve l’espèce la plus connue : la souris grise (Mus musculus), plus communément appelée souris domestique. Cette espèce est dite « commensale » c’est-à-dire qu’elle se nourrit des débris de repas ou des parasites externes d’un animal d’une autre espèce, en l’occurrence l’homme, et qu’elle vit à ses côtés. Elles se sont adaptées et ont développé un comportement opportuniste : elles mangent ce qu’elles peuvent trouver.

La souris pèse généralement entre 10 et 20 g, pour une taille d’environ 10 cm (queue comprise). Elle préfère s’installer dans un lieu calme et abrité, comme sous un plancher ou derrière un mur d’isolation. Elle aura plutôt l’habitude de vivre au niveau du sol, où elle construira son nid, mais elle est également capable de grimper/de sauter pour se nicher en hauteur.

Comme le rat, la souris est omnivore c’est-à-dire qu’elle mange tout ce qu’elle trouve sur son chemin. Elle a néanmoins une préférence pour les céréales et les graines. La souris se nourrit très peu, elle n’a besoin que d’environ 3 à 5 g de nourriture par jour. De plus, elle n’a pas besoin de boire dans la mesure où elle trouve l’eau dans les aliments qu’elle ingère.

Bon à savoir

La souris et le fromage

Nous sommes nombreux à avoir en tête l’idée que l’on peut attirer des souris avec du fromage ; cette image ayant été souvent utilisée dans les dessins animés ou dans les bandes dessinées par exemple. Nous avons le regret de vous dire que ce n’est pas totalement vrai. En réalité, les souris n’aiment pas le fromage davantage qu’un autre aliment. Étant omnivore, elle mange tout type de nourriture.

La souris peut faire entre 50 à 80 crottes par jour. Les crottes de souris sont reconnaissables : elles sont généralement en forme de grain, de couleur noire, d’environ 3 à 8 mm. Elles ressemblent ainsi à des grains de riz ! 

Bon à savoir

Les signes de la présence de la souris

Les déjections de souris ayant une forme caractéristique les différentiant des autres animaux, c’est un des signes vous permettant d’identifier leur présence. Mais ce n’est pas le seul !

N’hésitez pas à lire notre page dédiée pour connaitre les autres façons de détecter et confirmer la présence de souris

Les souris atteignent leur maturité sexuelle plus tôt que les rats, généralement 2 mois après leur naissance contre 3 mois pour les rats. Elles font également des portées plus fréquentes et avec plus de petits : une femelle a environ 8 à 10 portées par an, chaque portée contenant 4 à 8 petits. Ayant une période de gestation très courte (seulement deux semaines), la souris peut ainsi multiplier sa population rapidement.

Nous avons détaillé ci-dessous les principaux éléments à retenir concernant la biologie de la souris

La souris a de nombreux points forts lui permettant de s’infiltrer et de s’installer chez vous. Elles sont capables de se faufiler à peu près n’importe où, n’ayant besoin que d’un espace de 6 mm pour aller et venir. Elles peuvent également sauter ou escalader des surfaces verticales pour rejoindre des endroits en hauteur. Enfin, étant donné leur anatomie, elles peuvent grignoter tout type de matériaux et se frayer des chemins dans votre habitation pour rejoindre leurs nids et les endroits où elles peuvent se nourrir.

Heureusement elles ont aussi quelques faiblesses. Elles laissent de nombreux indices de leur présence, que vous pouvez trouver pour confirmer une infestation (cf notre page dédiée comment détecter la présence de souris). Elles ont également une mauvaise vue et privilégient les mêmes chemins, généralement le long des murs/plinthes, zones où vous pourrez trouver des traces de passage et y poser des pièges le cas échéant

Les signes de leur présence

La souris vit principalement la nuit, la probabilité de la voir en plein jour dans votre habitation est alors faible, surtout si l’infestation est encore récente. Néanmoins, elle laisse derrière elle de nombreuses traces permettant de confirmer sa présence, que nous vous avons listées ci-dessous :

  • Les déjections. Les crottes de souris grise sont un des premiers indices vous permettant d’identifier si vous faites face à une infestation de souris. Pour vous aider à reconnaitre une déjection de souris, n’hésitez pas à lire notre page dédiée les souris : tout ce que vous devez savoir.
    Si en inspectant votre logement vous trouvez des déjections qui ne ressemblent pas à celles d’une souris, vous êtes peut-être infestés par des rats. Pour en être sûr, n’hésitez pas à lire notre page dédiée les rats : tout ce que vous devez savoir.
  • Les empreintes. En se déplaçant, les souris laissent des traces, principalement venant de leurs pattes ou de leurs queues, que vous pourrez identifiées notamment dans des zones moins fréquentées ou plus poussiéreuses.
  • Les marques de frottement. Les souris se déplacent généralement le long des murs/plinthes. Elles peuvent ainsi y laisser des traces causées par le frottement de leur pelage sale ou graisseux.
  • Les bruits. Les souris, comme tous les rongeurs, doivent sans cesse limer leurs dents. Vous pourrez ainsi les reconnaitre grâce au bruit qu’elles font quand elles rongent. Vous pouvez également les entendre se déplacer, aussi bien au-dessus de votre tête qu’en dessous de vos pieds sous les parquets par exemple. Elles sont souvent responsables de bruit dans les cloisons.
  • Les dégâts matériels. Les souris doivent être en permanence en train de ronger afin d’user leurs dents. Elles vont ainsi grignoter tout ce qu’elles trouvent sur leur passage, allant des structures en bois aux câbles électriques en passant par l’isolation des murs. Les marques de déchirement que vous pourrez identifier sont ainsi un bon indice de la présence de souris.
  • Les nids. Les souris élaborent leurs nids à partir de tout ce qu’elles peuvent récupérer chez vous (papier, carton, matériau d’isolation…). Elles construisent leurs nids dans des endroits calmes, abrités de la lumière et généralement à proximité d’une source de nourriture. La cuisine, les cloisons ou le derrière d’un réfrigérateur sont ainsi des zones privilégiées par la souris pour nidifier.

Si au cours de l’inspection de votre logement, vous trouvez un ou plusieurs signes de la présence de souris, vous faites très certainement face à une infestation de souris.

Pour savoir quoi faire en cas d’infestation de souris et choisir le traitement adapté, n'hésitez pas à lire nos page dédiées sur les traitements : les traitements professionnels contre les souris et les traitements "maison"

Les mesures de prévention

Vous pouvez mettre en place un certain nombre de mesures préventives afin d’éviter une infestation de souris.

La première mesure consiste à éviter de les attirer. Pour cela, vous pouvez réaliser quelques actions simples et rapides afin de protéger vos aliments et vos déchets :

  • Rangez votre nourriture dans des boites hermétiques et des placards bien fermés.
  • Mettez vos poubelles dans des conteneurs fermés. Pensez à les laver et les désinfecter régulièrement.
  • Ne laissez trainer aucune miette et aucun reste sur les tables, les plans de travail de cuisine ou les sols.
  • Videz les gamelles de vos animaux. Comme pour la nourriture, stockez les croquettes dans un contenant hermétique.

La deuxième mesure consiste à bloquer les endroits par lesquels les souris peuvent se déplacer. Les principales actions que vous pouvez réaliser sont :

  • Protégez vos bas de portes afin d’éviter que les souris ne se faufilent par-dessous.
  • Obstruez-les trous/fissures. Les souris pouvant passer dans un trou de 6 mm, bouchez toutes les ouvertures par lesquelles elles peuvent se faufiler.
  • Réparez votre toit. La souris peut sauter ou grimper le long de câbles pour rejoindre votre toit et profiter des trous existants pour s’infiltrer chez vous. Bloquez les passages dans les égouts et les canalisations pour éviter que les souris ne les utilisent pour construire leurs nids ou pour rentrer dans votre logement.

Si vous disposez d’un extérieur/d’un jardin, entretenez la végétation qui y est présente, car ces lieux calmes et abrités peuvent être le repère de nids de souris

Afin d’éviter une infestation, il convient d’effectuer en parallèle ces deux types de mesure pour maximiser vos chances. N'hésitez pas à lire notre page dédiée sur les mesures de prévention contre les souris pour en savoir plus sur les actions à mettre en place

Si malgré cela, vous faites face à une infestation de souris, n’hésitez pas à lire nos pages dédiées sur les traitements pour lutter contre les souris: les traitements professionnels contre les souris et les traitements "maison"

Les dommages et dangers d’une infestation de souris

La souris peut principalement causer des dommages matériels dans votre logement. Afin d’user leurs dents qui poussent en permanence, les souris rongent ce qu’elles vont trouver sur leurs chemins et laisser ainsi des marques sur les objets/tuyaux/câbles… marque que vous pourrez identifier pour confirmer que vous faites face à une infestation de souris (cf notre page dédiée sur comment détecter la présence de souris).

Étant donné la structure de leur mâchoire, les souris peuvent s’attaquer quasiment à tout type de matériau : aussi bien les structures en bois (comme des cadres de porte), les fils électriques, les tuyaux en PVC ou les murs d’isolation de votre habitation.

Outre les détériorations dans votre habitation, les souris sont également porteuses de maladies qui sont transmissibles à l’homme et aux animaux. Les principales maladies véhiculées par la souris sont :

  • La leptospirose, aussi appelée maladie de Weil.
  • La salmonellose
  • Le hanta virus

Les souris peuvent transmettre ces maladies via leur déjection, leur urine et leur salive. Pour ne pas être contaminé, évitez ainsi de :

  • Inhaler de l’air vicié par des déjections ou de l’urine de souris
  • Ingérer de la nourriture intoxiquée
  • Entrer en contact direct avec une souris, même une sourie morte
  • Vous faire griffer/mordre.

Point d'attention

Soyez prudent quand vous manipulez des souris

Faites preuve de la plus grande précaution si vous êtes amené à toucher une souris morte ou à manipuler des objets ayant été contaminés. Pour cela, équipez-vous de gants en caoutchouc et d’un masque à filtre. Une fois la souris ou les objets déplacés, désinfectez bien les endroits ayant été en contact avec la souris ou l’objet. Si malheureusement vous êtes mordus ou vous avez touché une souris à mains nues, lavez abondamment la zone touchée avec du savon et contactez un médecin pour avoir un suivi médical et obtenir des antibiotiques si nécessaire.

Pour plus de détail, n’hésitez pas à lire notre page dédiée sur les dangers d’une infestation de souris pour votre santé

Les traitements contre les souris

  • Les traitements par pièges

La technique par piégeage fait partie des plus vieilles méthodes pour attraper les souris. Il existe différents pièges à souris, tels que : 

Les pièges à glissières ou à nasse

Ces pièges enferment les souris, mais ne les tuent pas. Vous devrez ainsi les relâcher loin de votre habitation.

Les pièges à glu

Ces pièges, constitués d’un appât au centre d’une surface recouverte de colle forte, vont attirer et piéger les souris. Les souris vont ensuite mourir lentement, parfois après plusieurs jours, à cause de déshydratation ou de sous-alimentation.

Les pièges à pression

Ce type de piège, constitué d’un appât en son centre, va apposer une forte pression sur la souris lorsque celle-ci va attraper l’appât afin de la tuer.

Les pièges à électrocution

Les souris vont recevoir une décharge électrique au moment où elles vont passer sur/dans le piège, les tuant instantanément.

Gardez en tête que le placement des pièges est tout aussi important pour maximiser l’efficacité du traitement que le type de piège utilisé ! Pour cela, n’hésitez pas à lire notre page dédiée le traitement par pièges pour en savoir plus.

L’utilisation de cette méthode peut être suffisante face à des petites infestations. Si vous faites face à une forte infestation, pour avoir un résultat probant, il faudra probablement combiner cette méthode avec un traitement incluant des rodonticides, que nous vous détaillons ci-dessous.

  • Les traitements par « rodonticides »

Un produit rodonticide (du latin, rodere, ronger) ou raticide est une substance active ou une préparation ayant la propriété de tuer des rongeurs. Les plus utilisés sont les « rodonticides anticoagulants », qui sont incorporés dans des appâts. L’ingestion d’un rodonticide anticoagulant a pour effet de stopper la coagulation du sang, entrainant après plusieurs jours une hémorragie interne, causant la mort de l’animal. Cette technique a pour but principal d’éviter que la souris n’alerte ces congénères sur la dangerosité de l’appât dans la mesure où elle ne meurt que plusieurs jours après l’ingestion, permettant de garder le traitement efficace pour les autres souris.

Les raticides anticoagulants se trouvent dans le commerce sous forme de pâtes ou de granules prêtes à l’emploi, qui pourront être déposés dans des stations d’appâtage placés à l’intérieur et à l’extérieur de votre habitation.

Une autre typologie de rodonticide peut être utilisée : l’alphachloralose. Cette substance provoque une hypnose, causant un endormissement de la souris et une mort rapide de la souris par arrêt cardiaque (quelques heures). Son mode d’application est similaire à celui des rodonticides anticoagulants : la substance est intégrée dans des appâts et est ensuite placée dans des stations d’appâtage.

Point d'attention

La fin de l'appâtage permanent

Les rodonticides sont des substances toxiques pour les hommes et les animaux. Ils doivent donc être manipulés avec précaution, conformément aux instructions figurant sur l’étiquette. Tous les appâts incluant des rodonticides doivent être mis dans des stations prévues à cet effet pour que des enfants ou des animaux domestiques ne risquent pas d’en ingérer ! Les appâts contiennent également une substance amérisante qui évite les intoxications des enfants.

Si vous avez été intoxiqué par un rodonticide anticoagulant, prenez de la vitamine K1, l’antidote anticoagulant. Contactez également un professionnel de santé pour avoir un suivi médical adapté

La France a d’ailleurs interdit depuis plusieurs années l’appâtage permanent avec des substances actives rodonticides de type anticoagulant. L’appâtage permanent avec des substances actives ne peut alors plus être utilisé pour empêcher une invasion de souris ou pour suivre leurs activités. Il n’est également plus possible d’utiliser ces produits au-delà de 35 jours sans une évaluation de l’infestation et de l’efficacité du traitement.

Comme pour le traitement par piège, le positionnement des stations d’appâtage est crucial pour maximiser l’efficacité du traitement et s’assurer qu’un maximum de souris puisse ingérer les appâts ! Pour cela, n’hésitez pas à lire notre page dédiée le traitement par « rodonticides » pour en savoir plus.

  • Les traitements par exclusion

Une troisième méthode permettant de manière durable de traiter une infestation de souris est l’exclusion, c’est-à-dire éviter qu’elles ne rentrent et s’installent dans votre logement. Pour cela, il faudra examiner votre habitation afin d’en identifier les points faibles et les potentielles zones de passage que peuvent emprunter les souris. Nous vous avons listé ci-dessous les principaux points faibles d’une habitation : les bas de porte, les trous dans les murs intérieurs et extérieurs, le toit, les espaces entre les canalisations/la tuyauterie…

Il faudra obstruer tous ces endroits, même les plus petits, la souris pouvant se faufiler dans des espaces de 6 mm. Pour cela, vous pouvez réaliser vous-même les travaux ; nous avons rédigé une page dédiée sur le traitement par exclusion maison pour vous accompagner. Ou faire appel à un professionnel qui s’en occupera dans le cadre de la stratégie de traitement pro contre les souris.

Si vous souhaitez traiter par vous-même, vous pouvez lire notre page dédiée comment réaliser un traitement maison pour obtenir des informations et des conseils sur les différentes méthodes de traitement

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, nous avons également rédigé une page dédiée la dératisation par un professionnel. Le recours à un professionnel peut notamment être nécessaire dans le cadre d’une forte infestation, car :

  • Ils disposent de produits plus efficaces, en plus grande quantité et peuvent vous proposer l’ensemble des traitements possibles (pièges, rodonticide, exclusion) pour contrer au mieux l’infestation.
  • Ils disposent d’une expertise dans la lutte contre les souris, leur permettant de connaitre les habitudes de ce rongeur et de maximiser l’efficacité des traitements.
  • Ils peuvent répondre à toutes les questions que vous vous posez sur cet animal et vous accompagner en vous fournissant des conseils et astuces.
  • Ils ont une connaissance fine de la législation en vigueur sur les produits rodonticides, garantissant une utilisation sécurisée de ce type de produits.

Vous pouvez prendre directement rendez-vous avec une des entreprises que nous avons audités en en cliquant directement ici.

La préparation d’une intervention par un professionnel

Si vous avez pris rendez-vous avec un professionnel pour venir traiter une infestation de souris, vous devrez en amont effectuer quelques actions pour maximiser l’efficacité du traitement :

  • Examinez votre logement pour identifier des traces du passage des souris et les potentiels points faibles de votre habitation afin de guider au mieux le professionnel lorsqu’il réalisera le traitement.
  • Rangez votre logement, votre jardin/vos extérieurs si vous en avez, pour faciliter les déplacements du professionnel et pour éviter les endroits inaccessibles qui peuvent être des cachettes à souris.

Une fois que l’intervention a été effectuée, quelques actions sont à réaliser afin de maximiser l’efficacité du traitement et éviter une re infestation :

  • Le professionnel ayant installé des pièges et/ou des boites d’appâtage à des endroits stratégiques, ne les déplacez pas et ne les touchez pas pour éviter tout risque d’intoxication notamment dans le cas où des rodonticides anticoagulants ont été utilisés.
  • Rangez bien vos aliments et jetez vos déchets dans des poubelles fermées pour limiter les sources de nourriture pour les souris
  • Examinez régulièrement votre logement à la recherche de signes de la présence de souris afin de pouvoir traiter rapidement si vous êtes de nouveau infesté.

Pour plus de détail, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée sur comment préparer l’intervention d’une entreprise de dératisation et maximiser l’efficacité du traitement