Comment détecter les punaises de lit – Badbugs.fr
menu
S'informer

Comment détecter les punaises de lit ? - Méthode de pré-diagnostic

10 minutes de lecture

Bonjour, sur cette page nous allons vous expliquer comment inspecter votre appartement ou votre maison pour savoir si vous avez des punaises de lit. Les différentes étapes que nous vous donnons ici vous aideront aussi à réaliser notre diagnostic en ligne. Ce diagnostic vous permettra de déterminer le niveau d’infestation auquel vous faites face et de choisir le mode de traitement le plus adapté à votre situation.

Faire mon diagnostic 🔍

Pas le temps de lire ?
Le résumé en vidéo

Point d'attention

La détection des punaises de lit
La plupart du temps, lorsque vous faites face à une infestation de punaise de lit récente (moins de deux mois), il est presque impossible de voir les punaises de lit elles-mêmes. D'une part parce qu'elles sont petites, et d'autre part parce qu'elles se cachent bien et qu'elles préfèrent sortir dans l'obscurité. Plutôt que l'insecte lui-même nous allons donc nous concentrer sur les traces de son passage.

Les Étapes à suivre

Étape 1 Inspectez votre corps à la recherche de piqûres de punaises

La plupart du temps, le premier symptôme qui doit vous alerter est bien sûr l’apparition de boutons suite aux piqûres de punaises.

Les piqûres ne sont pas vraiment caractéristiques, surtout dans le cas d’une infestation récente. D’autant que chaque individu réagit très différemment aux piqûres, selon son niveau d’allergie à la morsure de punaise. Les réactions peuvent aller d’une cloque de la taille d’une soucoupe à café, à absolument rien en fonction de votre réactivité. La plupart du temps (70% des cas) la piqûre de punaise ressemble à un petit bouton de moustique qui apparaît quelques heures après la morsure.

En plus, comme la plupart des insectes, dit hématophage (qui se nourrissent de notre sang), la punaise de lit a des cibles privilégiées. Au même titre que les moustiques sont souvent attirés par une même personne, les punaises vont privilégier certaines « victimes ». Il est donc tout à fait possible que vous soyez deux à dormir dans le même lit, mais qu’un seul soit piqué.

Point d'attention

Les piqûres en lignes
Vous avez sans doute lu que les punaises de lit piquent en ligne. C'est vrai et faux à la fois. En réalité les punaises n'aiment pas monter directement sur nous, plusieurs individus vous piquent donc la plupart du temps depuis les draps ou votre pyjama. Et comme ces textiles sont disposés en ligne sur votre peau, les différents piqûres sont alignées.

Pour autant, en particulier dans le cas d'une infestation récente, les piqûres n'apparaissent pas toujours en ligne, c'est même rarement le cas car les punaises sont encore trop peu nombreuses.

Étape 2 Inspectez les zones de prédilections des punaises de lit (lits, canapés, fauteuils…) et leurs abords

Les punaises s’installent en priorité aux abords des endroits où elles peuvent se nourrir la nuit. Et comme vous êtes leur « garde-manger », il va falloir inspecter les zones où vous restez le soir et/ou vous dormez.

Vous devez donc inspecter consciencieusement chaque recoin et chaque couture de votre matelas, de votre sommier, de vos coussins, de votre couette, de vos draps… chacune de vos plinthes mais aussi, lorsque c’est possible, chaque partie de votre canapé.

Voici les différents indices que vous pourriez trouver :

  • Des punaises vivantes ou mortes. Selon leur stade de développement, leur taille et leur couleur varient d’un grain de sésame à un pépin de pomme. Vous pourriez aussi trouver de petits amas de minuscules grains de riz translucides, qui sont les oeufs de punaises, mais leur taille et leur couleur les rendent extrêmement complexes à identifier.
  • De petites taches brunes ou noires, qui sont les déjections des punaises de lit. Elles ressemblent beaucoup aux taches faites par un stylo à plume que l’on aurait secoué.
  • De petites « peaux » marron-beige, ce sont des restes de mue, car chaque fois qu’elle grandit, la punaise de lit laisse derrière elle son ancienne peau.

Point d'attention

Les déjections de punaises de lit et comment les reconnaitre
Si vous avez un sommier en bois, rien ne ressemble plus à une déjection de punaise qu'une petite imperfection dans le bois. Pour les distinguer, munissez-vous d'un essuie-tout ou d'un chiffon humide et frotter la tache. Si elle bave ou qu'elle s'estompe, il s'agit probablement d'une trace de punaise de lit, sinon c'est simplement un petit défaut du bois.

Si durant cette inspection vous trouvez des punaises (vivantes ou mortes) ou au moins deux des « symptômes » ci-dessus, il est malheureusement certain que vous faites face à une infestation de punaises de lit. Nous vous recommandons dans ce cas de réaliser notre diagnostic en ligne, afin de mesurer le degré d’infestation et surtout de voir quelles sont les solutions les plus adaptées à votre situation.

Point d'attention

Le traitement des punaises de lit
On ne va pas vous dire que le traitement des punaises de lit est une partie de plaisir, c'est assez long et cela demande une organisation militaire. Pour autant pas de panique, on s'en débarasse et d'autant plus facilement si l'infestation est récente.
Soyez simplement méthodique et rigoureux, en suivant les méthodes et les conseils que vous trouverez sur ce site. Pour choisir la méthode de traitement la plus adaptée à vos besoins et à votre situation, réalisez notre rapide diagnotic en ligne.

Étape 3 Vous ne trouvez aucun des symptômes caractéristiques des punaises de lit, mais vous êtes malgré tout piqué

Si vous n’avez trouvé aucun de ces signes, mais que vous continuez à être piqué, il est malgré tout possible que vous fassiez face à une infestation très récente. En effet, durant les 6 premières semaines d’une infestation, les signes sont très peu nombreux, voir indétectables.

Deux cas de figure :

  • Vous avez dernièrement été dans une situation « à risque » et cela coïncide avec l’apparition des premières piqûres (séjour dans un hôtel ou une location de vacances, achat de meubles d’occasion, de vêtements d’occasion, de livres d’occasion, contact avec des personnes dont le domicile est infesté, aller-retours des enfants à la crèche…). Dans ce cas, le moyen le plus rapide et le plus fiable d’être fixé est de faire appel à un chien renifleur. En effet, certains chiens sont entraînés spécifiquement à détecter les punaises de lit (comme ceux de la police pour la drogue ou les explosifs) et avec un taux de fiabilité d’environ 95% c’est le moyen le plus sûr pour établir un diagnostic. Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre page dédiée à ce sujet, ou prendre directement rendez-vous avec un maître-chien près de chez vous ici.
  • Vous n’avez pas été dernièrement dans une « situation à risque », dans ce cas la meilleure solution est d’attendre quelques jours, pour essayer de détecter un autre coupable possible (moustiques, puces, araignées…). Et si le problème persiste sans cause évidente, réitérez l’inspection dans une quinzaine de jours, ou faites appel à la détection canine.

Point d'attention

Une semaine d'attente ne va pas tout changer
Bien sûr les punaises se multiplient vite, à raison de 4 ou 5 œufs par jour et par femelle, il faut pas laiser traîner le problème trop longtemps. mais le protocole de traitement est lourd, et s'il est fait à moitié il est inefficace, voir contre-productif (vous « habituez » les punaises aux produits chimiques et vous risquez de les disperser).

On ne se lance donc que lorsque l'on est certain d'avoir affaire à des punaises. Mieux vaut attendre une semaine de plus pour confirmer ou non le diagnostic plutôt que de se lancer pour rien dans des demi-traitements.