Le site des spécialistes des puces - Comparateur, diagnostic en ligne, conseils - Badbugs
certibiocide
Appelez-nous  02 44 84 47 88 téléphone
téléphone
fermer menu
Trouvez un professionnel de confiance contre les puces Découvrez les traitements, comparez les prix et les avis,
puis prenez rendez-vous avec un de nos artisans certifiés ⭐️
certibiocide

Vous n'êtes pas sûr d'être infesté par des puces ?

Demandez conseil à un expert : téléconsultation gratuite, diagnostic...

En savoir plus

Nos traitements

Le plus accessible

Traitement insecticide

Simple et efficace, il est réalisé en deux interventions. Lors de chaque intervention des insecticides sont utilisés pour éliminer les puces aux différents stades de leur développement.

En savoir plus

Naturel & Accessible

Traitement insecticide naturel

Réalisé en 2 passages espacés de 15 jours. Lors de chaque intervention un traitement vapeur des zones les plus à risque est réalisé, ainsi qu'une pulvérisation d'insecticides naturels (géraniol, pyrèthre).

En savoir plus

Efficacité immédiate
& Naturel

Traitement thermique

Un traitement réalisé en un seul passage grâce à la pulvérisation de vapeur sèche ou de neige carbonique sous pression dans l'ensemble des recoins de l'appartement. En complément et avec votre accord, deux pulvérisations légères d'insecticides naturels sont réalisées à 15 jours d'écart pour maximiser l'efficacité du traitement.

En savoir plus

Gagnez du temps

Vous avez beaucoup de linge 
et d'affaires à traiter ?

Faites traiter rapidement votre linge et vos affaires par congélation ou surgélation sans risque de l'abimer

En savoir plus

Besoin d'un conseil pour y voir plus clair ?

Comment choisir le bon traitement, comment le préparer au mieux,... ?

Appelez un de nos experts 02 44 84 47 88* téléphone
* Appel non surtaxé

Ils parlent de nous

Le Figaro
À Paris, les rats prolifèrent, la mairie veut apprendre à «mieux les connaître»
logo journal
L'Intern@ute
Cafard : comment éviter de les attirer et comment s'en débarrasser ?
logo journal
60 Millions de Consommateurs
Juillet-Aout 2022
logo journal
L'Express
Stress post-traumatique, paranoïa : punaises de lit, des angoisses loin d'être anecdotiques
logo journal
France Bleu
France Bleu - Comment se débarasser des punaises de lit
logo journal
France 2
On n'est plus des pigeons - Les punaises de lit
logo journal
M6
Le 12-45 - Le fléau des punaises de lit
logo journal
France Bleu
Côté Experts - Punaises de lit : tout ce qu'il faut savoir pour s'en débarrasser
logo journal
France Bleu
Tous Experts ! Les punaises de lit : Vos questions et les conseils d'un expert
logo journal
Le Point
Comment la punaise de lit nous pourrit la vie
logo journal
Alternatives Economiques
Les punaises de lit, l’épidémie dont l’Etat se gratte
logo journal
Le Figaro
J'ai du déménager à cause des punaises de lit !
logo journal
NeonMag
Démangeaisons, paranoïa et angoisses nocturnes : mon enfer avec les punaises de lit
logo journal
Le Figaro
Punaises de lit : Attention aux arnaques
logo journal
BFM TV
Badbugs dans la matinale de BFM
logo journal
Le Parisien
Un francilien sur dix victime de punaises de lit
logo journal
BFM Immo
PUNAISES DE LIT DANS LES LOGEMENTS: POUR S'EN DÉBARRASSER, LA FACTURE EST SALÉE
logo journal
Ouest France
Punaises de lit : un phénomène exponentiel
logo journal
BFM Paris
Badbugs dans Paris Scan sur BFM
logo journal
20 minutes
20 minutes parle de Badbugs.fr
logo journal
IPSOS
Badbugs.fr les Français et les punaises de lit
logo journal
BFM
Comment s'assurer que nos trouvailles de seconde-main ne nous ramènent pas de punaises de lit
logo journal
Midi Libre
La propagation des punaises de lit inquiète les Français
logo journal
Ouest France
Le désespoir d'une mère de famille face aux punaises de lit
logo journal
Capital
Badbugs.fr dans Capital
logo journal
Le lynx
Le problème grandissant des punaises de lit
logo journal
PAP
PAP parle de Badbugs.fr
logo journal
Yahoo Actualité
Badbugs sur Yahoo Actualité
logo journal
Radins.com
Les punaises de lit contre-attaquent
logo journal
Sputnik news
Badbugs dans Sputnik news
logo journal
Le Parisien
Punaises de lit - Enfin un plan d'action national
logo journal
LCI
Badbugs dans la matinale
logo journal
Actu.fr
Pour eradiquer les punaises de lit : pas de solutions miracles mais un besoin d'information
logo journal
Le Parisien
Numéro vert, site internet, labellisation des artisans... Enfin un plan de bataille contre les punaises
logo journal
Lyon Mag
Les gens pensent à tort qu'ils ont des punaises de lit car ils ne sont pas propres
logo journal
Lyon People
Badbugs - La plateforme à l'attaque des punaises de lit
logo journal
Institut Européen du Journalisme
Punaises de lit : Entre enfer et arnaques
logo journal
Pourquoi réserver via Badbugs ?

Notre équipe répond à toutes vos questions 7 jours sur 7

Nos prestataires sont audités par nos soins & vérifiés par vos avis

Tarifs fixes et transparents lors de la prise de RdV

Les derniers avis clients

Laurent et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Personne très sympa et à l’écoute. Traitement très efficace

Florian et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Intervenant gentil patient et pédagogue

Dylan et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Dylan et son frère sont charmant, polis et courtois. Dylan prend le temps d'écouter, d'expliquer et de rassurer.

Ivan et ses equipes
★ ★ ★ ★ ★

nickel, technicien professionnel, bonne intervention

Ivan et ses equipes
★ ★ ★ ★ ★

RaS

Rémi et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Très bien passé, délai rapide et réactif au téléphone, l'intervenant est très pro et courtois"

Rémi et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Très bien passé, délai rapide et réactif au téléphone, l'intervenant est très pro et courtois

Rémi et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Super, intervention rapide. Conseils pour la préparation du traitement des affaires

Thierry et ses équipes
★ ★ ★ ★ ★

Tout s'est bien déroulé malgré quelques piqûres de punaises pendant le traitement mais le technicien m'a expliqué que c'était normal. Il a été très gentil et agréable et m'a beaucoup rassuré.

Tout savoir sur les puces

En lisant cette page, vous obtiendrez des informations sur la biologie de la puce, ses caractéristiques ainsi que leur force/faiblesse. Nous vous partagerons également des conseils et astuces pour identifier les traces de leur présence et pour vous en prémunir afin d’éviter tout risque pour votre santé. Nous vous énumérerons les différents traitements possibles en cas d’infestation et comment vous préparer au mieux pour en maximiser l’efficacité.

Avec cette page, vous trouverez toutes les informations nécessaires pour connaître au mieux ce nuisible et adopter la meilleure stratégie pour vous en débarrasser !

La puce : son cycle de vie, sa biologie, ses points forts et ses points faibles

La puce fait partie de l’ordre des Siphonaptères. On compte plus de 2 500 espèces de puces dans le monde. La puce est un insecte, se caractérisant par une tête, un thorax, un abdomen et des paires de pattes bien distincts.

Reconnaitre une puce

La puce mesure entre 3 et 8 mm, ce qui la rend difficile à identifier à l’œil nu. De plus, comme la punaise de lit, elle préfère se réfugier dans des endroits à l’abri de la lumière. Il est ainsi généralement difficile, en début d’infestation, de la repérer. Vous aurez plus de chance d’identifier des signes de sa présence que de la voir en elle-même ! Pour cela, n’hésitez pas à lire notre fiche spécifique pour connaître les façons de détecter et confirmer la présence de puces (lien page comment détecter la présence de puces).

Les puces ont généralement tendance à s’agripper sur des hôtes tels que le chien ou le chat avant de les piquer, mais elles peuvent également piquer les humains. Elles peuvent piquer jusqu’à 10 fois par jour. Comme les punaises de lit, elles se nourrissent du sang des personnes qu’elles piquent. En cas de conditions défavorables, elles peuvent se mettre en diapause et ainsi ralentir leur métabolisme. Elles peuvent alors ne pas manger pendant plusieurs mois !  

La puce va traverser quatre stades de développement au cours de sa vie : œuf, larve, cocon et adulte

  • Œuf : d’une taille d’environ 0,5 mm, les œufs sont généralement ovales et ont une couleur translucide. Les conditions du lieu où les œufs sont pondus vont influés sur le nombre d’œufs et leur durée d’incubation. En moyenne, une puce femelle pond une dizaine d’œufs par jour. Elle peut pondre à ce rythme pendant 100 jours !
  • Larve : Les œufs vont éclore généralement au bout de deux à dix jours pour laisser place à des larves. Les larves de puces mesurent environ 1,5 mm. Ce stade dure entre 5 à 11 jours
  • Cocon : Les larves vont ensuite construire leur propre cocon dans lequel elles vont rester plusieurs semaines. Elles peuvent même patienter pendant 6 mois dans cet état si les conditions d’éclosion du cocon ne sont pas réunies.
  • Adulte : Une fois que les conditions sont propices (généralement quand une source de nourriture est proche), la puce adulte va émerger du cocon. 

Bon à savoir

Puces ou punaises de lit ?

Vous l’avez peut-être remarqué au fil de votre lecture, mais de nombreuses caractéristiques de la puce sont semblables à celles de la punaise de lit (alimentation, taille, cycle de vie…). Ce sont cependant des insectes différents, avec certaines caractéristiques distinctes. Afin d’être sûr de votre diagnostic, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée puces vs punaises pour être capable d’identifier quel insecte a intégré votre logement.

Étant donné leur anatomie, les puces peuvent se réfugier dans de petits interstices qui sont quasiment invisibles à l’œil nu. Elles peuvent également sauter pour atteindre des hauteurs élevées par rapport à leur taille. Elles ont besoin d’un hôte pour se nourrir, mais en cas de conditions défavorables, elles ont l’avantage de pouvoir se mettre en diapause et ainsi ne pas manger pendant plusieurs mois ! Enfin, elles sont capables de se reproduire rapidement (une dizaine d’œufs par jour) et de multiplier leur population en quelques semaines.

Heureusement les puces ont aussi quelques points faibles. Elles laissent des traces de leur passage, que vous pouvez identifier. Pour cela, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée comment détecter la présence de puces pour en savoir plus sur les indices laissés par les puces sur vos animaux de compagnie et dans votre logement. Ensuite, elles ne supportent pas les températures extrêmes (qu’elles soient chaudes ou froides), ce qui sera un atout pour vous dans le cadre des traitements. Pour en savoir plus sur les différentes méthodes d’éradication des puces, consultez nos fiches dédiées aux traitements contre les puces.

Les indices de la présence de puces

Étant donné leur taille, leurs caractéristiques et habitudes de vie (cf. notre fiche les puces : tout ce que vous devez savoir), il est peu probable de voir des puces en début d’infestation. Elles laissent cependant derrière elle de nombreux indices permettant de confirmer leur présence, que nous vous avons synthétisée ci-dessous :

Les signes de la présence de puces sur votre animal de compagnie :

  • Des gestes inhabituels ou répétés. À cause des démangeaisons provoquées par les puces, vos animaux peuvent se gratter, se mordiller ou se lécher plus fréquemment que d’habitude. Si c’est le cas, il y a une forte probabilité qu’ils soient infestés.
  • Des puces vivantes. En écartant leurs poils, vous pourrez identifier des puces accrochées à leurs corps.
  • Des déjections. De même, vous pourrez identifier sur leur fourrure des résidus de déjections de puces, qui ressemblent à de petites boules noires

Les indices laissés par les puces sur votre corps

Des traces de piqures. Dans la mesure où elle se nourrit de sang, la puce va chercher à piquer, ce qui peut laisser des traces sur votre corps (la plupart du temps sur le bas du corps)

Bon à savoir

Les boutons de puces

Chacun réagissant différemment aux piqures d’insectes, il est cependant difficile de définir avec certitude qu’il s’agit de puces si vous avez des stigmates de piqures. En effet, certains ne vont pas réagir, d’autres vont avoir des marques d’une taille de soucoupe de tasse à café. De plus, cela peut également être causé par un autre insecte, notamment la punaise de lit (cf. notre article les puces vs les punaises). Cherchez ainsi d’autres indices pour confirmer la présence de puces avant de vous lancer dans des traitements !

Les traces de puces dans votre logement

  • Des œufs. De taille ovale et de couleur translucide, ils ressemblent à de petits grains de riz. Les œufs sont légers et tombent de l’animal. Ils sont ainsi facilement dispersés dans votre logement
  • Des mues. À chaque stade de leur développement (cf. les puces : tt ce que vous devez savoir), les puces vont laisser sur leur chemin des petites peaux marron-beige que vous pourrez identifier dans votre logement, notamment près des zones à risque.  
  • Les puces vivantes ou mortes. Les puces vivantes se trouvent généralement à proximité d’un accès à de la nourriture, autrement dit soit près de votre animal de compagnie, soit près d’une zone où vous vous trouvez
  • Les déjections. Comme pour vos animaux de compagnie, il s’agit d’un des indices de la présence de puces. Les déjections ressemblent à des petites boules noires, résultantes de la régurgitation du sang qu’elles ont ingéré

 

Pour identifier ces différents indices, focalisez votre inspection autour des zones de prédilection des puces, i. e les endroits où vos animaux de compagnie ont l’habitude de vivre ainsi que les zones à l’abri de la lumière comme derrière des plinthes, dans des fissures.

Si durant cette inspection vous trouvez un ou plusieurs indices de la présence de puces, il est malheureusement très probable que vous faites face à une infestation. Pour cela, nous avons rédigé des fiches-conseils pour vous accompagner dans le traitement d’une infestation de puces :

Les mesures de prévention contre les puces

Afin d’éviter une infestation de puces, vous pouvez effectuer un certain nombre d’actions préventives.

La cause principale d’infestation de puces dans les logements incombant aux animaux de compagnie, la première mesure de prévention est de traiter régulièrement vos animaux de compagnie, en priorité chiens et chats. De nombreuses méthodes existent pour un traitement régulier : pipette, collier… Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée sur le traitement des animaux de compagnie.

Ensuite, pensez à nettoyer régulièrement l’environnement dans lequel se trouve vos animaux de compagnie. Lavez par exemple la corbeille de l’animal ainsi que tous les endroits où votre animal a l’habitude de séjourner (tapis, lits, moquettes…)

Vous pouvez également être la cause d’une infestation dans votre logement. Même si aucune méthode ne permet de s’en prémunir à 100 %, vous pouvez adopter certains gestes pour réduire le risque d’infestation tels que :

Comment éviter les puces en voyage ?

Inspectez le logement en question pour identifier des traces de présence de puces (cf. notre fiche comment détecter la présence de puces).

Évitez de laisser trainer votre linge par terre ou près du lit et garder votre valise fermée le plus souvent possible pour limiter le risque d’en ramener dans vos bagages

Comment éviter les puces en allant aux puces ?

Lorsque vous faites des achats d'occasion, examinez de manière contentieuse les objets que vous achetez pour identifier d'éventuelles traces de puces

Dans le doute et plus généralement lorsque c'est possible, passez vos achat quelques jours au congélateur en rentrant chez vous, cela permettra d'éliminer les puces, mais aussi tous les autres nuisibles qui pourraient s'y trouver !

Comment éviter les puces sur vos animaux de compagnie ?

Les chiens et les chats restent les principales causes d'infestation de puce. N'hésitez donc pas à vous rendre régulièrement chez le vétérinaire pour leur donner un traitement préventif.

C'est particulièrement important si vos animaux sont régulièrement en liberté, ou en contact avec d'autres congénères. D'autant que ces traitement préventifs contre les puces ont la plupart du temps aussi un effet sur les tiques, elles aussi très dangereuses pour vos animaux.

Si malgré ces mesures, vous faites face à une infestation de puces, n’hésitez pas à lire nos fiches-conseils dédiées sur les traitements pour lutter contre les puces :

Les dangers d’une infestation de puces

La puce, à la différence d’autres nuisibles tels que le rat ou la souris, cause rarement des dégâts matériels dans votre logement, sauf en cas de très forte infestation.

Le danger principal repose sur les risques sanitaires qu’elle engendre, à la fois pour vos animaux de compagnie et pour vous

Les dangers d'une infestation de puces pour votre chien ou votre chat

Les puces, en s’installant sur vos animaux de compagnie et en les piquant, peuvent entrainer les symptômes suivants :

  • Démangeaisons
  • Perte de poils
  • Croûtes
  • Infections bactériennes
  • Anémie dans les cas les plus graves

Point d'attention

La prévention des risques graves

Dans la plupart des cas, les conséquences sur votre animal de compagnie ne seront pas graves. Cependant, si vous avez le moindre doute ou que vous faites face à une très forte infestation, nous vous conseillons quand même de contacter un vétérinaire pour qu’il soit ausculté et traité le cas échéant.

L'impact d'une infestation de puces sur votre santé

La puce, à l’inverse des punaises de lit, peut transmettre des bactéries et des maladies aux humains comme :

  • La bactérie Bartonella responsable de la maladie des griffes du chat
  • Le typhus murin
  • La fièvre pourprée
  • La peste — pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée : les risques des puces pour votre santé

Les puces transmettent ces maladies soit par voie orale, soit par voie fécale via leurs déjections

Fort heureusement, dans la majeure partie des cas, les puces n’entraineront pas de grave problème de santé. Pour les personnes normales, la conséquence la plus courante sera un léger gonflement au niveau de la piqure, entrainant une légère douleur. Pour les personnes sensibles (enfants en bas âge, personnes asthmatiques ou allergiques), la pique peut entrainer des gonflements et démangeaisons plus importants.

Point d'attention

Allo Docteur

Si vous avez le moindre doute à la suite de piqures de puces ou que vous rencontrez des difficultés à respirer/des gonflements importants au niveau du visage, contactez un médecin afin de pouvoir être examiné.

Si vous faites face à une infestation de puces, n’hésitez pas à lire nos fiches-conseils dédiées sur les traitements pour vous en débarrasser :

Les différents traitements contre les puces : chimiques ou naturels

Pour éradiquer une infestation de puces, il faudra combiner deux traitements : le traitement de vos animaux de compagnie et le traitement de votre logement

Le traitement de vos animaux de compagnie contre les puces

Il est indispensable de traiter vos animaux de compagnie si vous souhaitez éliminer définitivement les puces présentes dans votre logement

Différentes méthodes de traitement curatif de vos animaux de compagnie existent : par pipette, par collier, par spray, par comprimés, par shampoing. Vous pouvez trouver chacun de ces produits dans des pharmacies ou des enseignes spécialisées. Pour plus de détail, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée les traitements maison contre les puces !

Certaines de ces méthodes peuvent également être utilisées dans un traitement préventif. N’hésitez pas à lire notre fiche dédiée les mesures de prévention contre les puces pour en savoir plus !

En complément de ce traitement, vous devrez également traiter l’intérieur de votre logement

Le traitement de votre logement contre les puces

Il existe deux principaux types de traitement pour lutter contre une infestation de puces dans votre logement :

Les traitement insecticides (naturels ou non) contre les puces

L’objectif est d’appliquer les produits insecticides dans votre logement, en se focalisant sur les zones privilégiées par les puces (plinthes, fissures…). Une fois appliqué, lorsque les puces vont se déplacer dans votre logement, elles vont marcher dans l’insecticide et mourir au bout de quelques jours

Les traitements insecticides ont pour avantage d’être moins coûteux que les traitements thermiques et d’être rémanents sur plusieurs semaines. Un traitement insecticide requiert cependant l’utilisation de produit de synthèse et son action est plus longue que les traitements thermiques. De plus, certaines règles sont à respecter pour que l’efficacité du traitement soit maximisée. N’hésitez pas à lire notre fiche dédiée la désinsectisation contre les puces par un professionnel pour en savoir plus sur le traitement insecticide, son application dans votre logement et voir si ce traitement peut convenir dans votre situation.

Pour le traitement insecticide, nous avons construit deux protocoles différents pour éradiquer une infestation de puces : le traitement insecticide traditionnel et le traitement insecticide naturel contre les puces. Ce dernier a pour avantage de ne pas avoir recourt à des insecticides de synthèse et d’être moins cher que le traitement thermique. Pour ces deux traitements, vous pouvez prendre directement rendez-vous à un professionnel que nous audité en cliquant ici.

Si vous souhaitez traiter par vous-même, vous pouvez lire notre fiche dédiée comment réaliser un traitement maison contre les puces pour obtenir plus d’informations, des conseils sur les différentes méthodes de traitement et des détails sur les consignes de sécurité à respecter.

Point d'attention

Les chimistes en herbe !

Si vous réalisez par vous-même un traitement insecticide classique, nous vous recommandons la plus grande prudence lors de son application. Même si les produits disponibles pour les particuliers sont moins dosés que ceux utilisés par les professionnels, il n’en reste pas moins des produits chimiques de synthèse dangereux. Équipez-vous ainsi de manière adéquate (gants, masque) lorsque vous appliquerez les produits.

Les traitements thermiques contre les puces sans insecticides

Deux méthodes de traitement thermique peuvent être effectuées dans votre logement :

  • Traitement à la vapeur sèche. Ce traitement utilise des températures très chaudes pour tuer les puces. Il n’est cependant pas recommandé dans les logements complexes (avec des parquets anciens, des coffrages, des zones inaccessibles…), car son efficacité y est réduite

Traitement vapeur contre les puces

  • Traitement par cryogénisation. Ce traitement utilise des températures très froides (via de l’azote liquide notamment) pour tuer les puces

Traitement par cryogénisation contre les puces

L’objectif des traitements thermiques est de tuer instantanément les puces lors du passage de la vapeur ou de l’azote liquide. Ils ont ainsi l’avantage d’avoir une action plus rapide que les traitements chimiques et d’être moins nocifs. Ce sont cependant des traitements relativement cher et à la différence des traitements chimiques, ils n’ont pas de rémanence.

N’hésitez pas à lire notre fiche dédiée aux traitements thermiques contre les puces pour en savoir plus, son application dans votre logement et voir si ce traitement peut convenir dans votre situation. Vous pouvez prendre directement rendez-vous à un professionnel que nous avons audité en cliquant directement ici.

Si vous souhaitez traiter par vous-même, vous pouvez lire notre fiche dédiée comment réaliser un traitement maison pour obtenir plus d’informations et des conseils sur les différentes méthodes de traitement

Point d'attention

Le feu ca brûle, et l'eau... aussi !

Si vous réalisez par vous-même un traitement à la vapeur, nous vous recommandons la plus grande prudence lors de son application. Les machines pour ce genre de traitement éjectent de la vapeur à 180 °C. Équipez-vous ainsi de manière adéquate (gants, masque, lunettes de protection) lorsque vous les utilisez pour éviter les risques de brûlures.

Préparer l’intervention par un professionnel et maximiser l’efficacité du traitement contre les puces

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel, nous avons également rédigé une fiche dédiée la désinsectisation contre les puces par un professionnel. Avoir recourt à un professionnel à de nombreux avantages :

  • Ils ont accès à des produits plus efficaces ou des machines spécifiques que les particuliers ne peuvent pas avoir
  • Ils sont formés à la lutte contre ce nuisible, ils connaissent leurs caractéristiques et ils ont l’expérience leur permettant de maximiser l’efficacité des traitements
  • Ils disposent des diplômes et des qualifications nécessaires pour utiliser les produits insecticides en toute sécurité.

Si vous avez fait appel à un professionnel pour traiter une infestation de puces, vous devrez effectuer quelques actions en amont du traitement :

  • Traiter vos animaux de compagnie
  • Emballez vos affaires en prévision de leur traitement
  • Préparer votre logement et passer méticuleusement l’aspirateur

Pendant le traitement, vous pourrez commencer à traiter vos affaires. Pour cela, n’hésitez pas à lire notre fiche préparer l’intervention pour en savoir plus !

Une fois le traitement terminé, vous avez également quelques taches à réaliser afin de maximiser son efficacité et d’éviter une re infestation :

  • En cas de traitement chimique, pour en maximiser l’efficacité, ne lavez pas les sols de votre logement pendant la durée du traitement et dormez dans les pièces touchées.
  • Envisagez un traitement à la terre de diatomée, qui est une option complémentaire pour lutter contre les puces. Pour plus d’informations sur ce type de traitement et son application, n’hésitez pas à lire notre fiche les traitements contre les puces.
  • Continuez à inspecter de manière régulière votre logement à la recherche d’indices de la présence de puces pour agir rapidement le cas échéant

Pour plus de détail et de conseils pratiques sur les actions à effectuer en amont, pendant ou après le traitement, n’hésitez pas à lire notre fiche dédiée : Préparer l’intervention d’une entreprise de désinsectisation et maximiser l’efficacité du traitement contre les puces.

 

Partout en France

carte de France