Les différents modes de traitement professionnel des punaises de lit

Sur cette page nous vous présentons les principaux modes de traitement professionnel contre les punaises de lit, afin que vous puissiez choisir le plus adapté à vos besoins et à votre situation. Pour connaître le niveau d’infestation auquel vous faites face, si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous recommandons de réaliser notre rapide diagnostic en ligne.

Si vous préférez le format vidéo, voici le résumé de cette page en image :

Les traitements « maison » contre les punaises de lit font l’objet d’une page dédiée. Attention cependant, ils sont adaptés uniquement dans le cas d’une infestation extrêmement récente (quelques jours voire quelques semaines grand maximum) et ils ont toujours un moins bon taux de réussite qu’un traitement professionnel.

Il existe deux grands types de traitement professionnel des punaises de lit : les traitements chimiques à base d’insecticides et les traitements thermiques comme la vapeur sèche ou la cryogénisation. Chacun présente des avantages et des inconvénients, et surtout des contextes dans lesquels ils sont plus ou moins efficaces.

Quel que soit le mode de traitement que vous privilégiez, vous pouvez directement connaître le prix d’une intervention et prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées ici :

Trouvez un prestataire

Type de prestation

Votre Département

Si vous êtes propriétaire, malheureusement les traitements sont totalement à votre charge. Cependant, si l’infestation concerne l’immeuble, vous devriez vous tourner vers votre syndic pour mettre en place un traitement groupé. Si vous êtes locataire, en vertu de la loi Elan de 2018, votre propriétaire est tenu de vous louer un logement exempt de tout nuisible. Les traitements contre les punaises de lit sont donc à sa charge, sauf s’il peut prouver que l’infestation est liée à une négligence manifeste de votre part. Si vous êtes en situation de précarité, la plupart des communes prendrons à leur charge le traitement après sollicitation par une assistante sociale, c’est par exemple le cas de la mairie de paris

Les traitements chimiques des punaises de lit

Commençons par le mode de traitement le plus courant des punaises de lit : le traitement chimique

Comment fonctionne un traitement chimique des punaises de lit ? Lors d’un traitement chimique, le technicien va appliquer des insecticides dans votre logement en particulier sur les zones très fréquentées par les punaises. L’objectif de cette application n’est pas de faire entrer en contact directement les punaises avec le produit, puisqu’elles seront pour la plupart cachées au moment de l’application. On mise en effet sur la rémanence du produit (il reste efficace une quinzaine de jours). Durant cette période, les punaises qui sortiront, le plus souvent pour venir vous piquer, marcheront dans le traitement insecticide et mourront. C’est pourquoi il faut absolument laisser le produit en place et éviter le ménage pendant les 15 jours qui suivent l’application. Pour savoir comment optimiser l’efficacité d’un traitement chimique des punaises de lit, vous pouvez consulter notre page à ce sujet

Préparer l’intervention d’une entreprise de désinsectisation et maximiser l’efficacité du traitement des punaises de lit

Les avantages et les inconvénients d’un traitement chimique des punaises de lit

Il n’existe malheureusement pas de traitement parfait, ni de traitement fiable à 100% contre les punaises de lit. Il est donc capital de choisir le traitement le plus adapté à votre situation pour maximiser vos chances de succès.

Voici les principaux avantages d’un traitement chimique des punaises de lit :

  • Le traitement chimique est beaucoup moins coûteux, 2 ou 3 fois moins qu’un traitement thermique à efficacité égale,
  • Le traitement chimique des punaises de lit est rémanent. Il fonctionne donc même sur les punaises très bien cachées car elles finiront bien par sortir, et son efficacité s’étale donc sur plusieurs semaines. C’est ce qui rend le traitement insecticide des punaises de lit beaucoup plus efficace dans les logements anciens qui regorgent de multiples cachettes profondes pour les punaises (sous les parquets, dans les coffrages, au fond des plinthes…).

Passons maintenant aux principaux inconvénients d’un traitement chimique des punaises de lit :

  • Le premier est bien sûr l’utilisation des insecticides. Evidemment l’entreprise de traitement vous donnera des consignes de sécurité, et la toxicité des produits est bien sûr encadrée. Cependant si votre logement est fréquenté par des femmes enceintes ou des enfants en bas âge ce n’est pas forcément l’option à privilégier.
  • Le second inconvénient d’un traitement chimique des punaises de lit est sa durée. En effet, comme le produit est inefficace sur les œufs, il est indispensable de réaliser deux ou trois applications à au moins 15 jours d’intervalle pour leur laisser le temps d’éclore. Un traitement chimique des punaises de lit dure donc au minimum un mois.
  • Par ailleurs, lors d’un traitement chimique, il est indispensable que les pièces touchées soient occupées, sinon les punaises de lit ne sortiront pas et le traitement sera inefficace. Si vous êtes très réactif, ou que votre logement sera vide durant les traitements, privilégiez donc le traitement thermique.
  • Enfin, le traitement chimique des punaises de lit fonctionne très mal sur les revêtements pouvant l’absorber comme les moquettes ou les tapisseries. En effet ces derniers absorbent les insecticides et limite la rémanence et l’efficacité du traitement chimique.

Vous pensez qu’un traitement chimique des punaises de lit est l’option la plus adaptée à votre situation ? Vous pouvez directement connaître le prix d’une intervention et prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées ici.

Le traitement chimique est à privilégier si : - Vous avez un budget limité à consacrer au traitement - Vous habitez dans un appartement ancien, ou avec de nombreuses cachettes pour les punaises (parquets, coffrages, poutres apparentes, fissures, plinthes non jointées…) En revanche il faut privilégier les traitements thermiques si : - Des personnes sensibles habitent votre logement (femmes enceintes, bébés, asthmatiques graves…) - Votre appartement comporte de nombreux revêtements textiles de type moquette ou tapisserie - Votre appartement, et en particulier les pièces touchées, seront vides au moment des traitements

Le déroulé d’un traitement chimique des punaises de lit

Comme nous l’avons évoqué, un traitement chimique des punaises de lit se déroule toujours en plusieurs applications. La plupart du temps deux applications à une quinzaine de jours d’intervalle, ou trois applications à 10 jours d’intervalle. Ce traitement dure donc toujours environ un mois.

Il est toujours intéressant d’effectuer un traitement thermique à la vapeur sèche par vous-même en complément de ces interventions. Ce traitement sera à réaliser la veille de l’intervention, pour en savoir plus vous pouvez consulter notre page à ce sujet.

Durant les applications, le technicien qui sera chez vous pourra utiliser deux méthodes différentes pour disperser le produit insecticide :

  • La pulvérisation manuelle pour insister sur les zones à risques (plinthes, sommiers, têtes de lit…)
  • L’utilisation de fumigènes anti-punaises de lit ou d’un nébuliseur, qui ont pour objectif de disperser des microgouttelettes d’insecticide partout dans les pièces traitées.

Ces deux modes d’application sont complémentaires et garantissent une efficacité maximale.

Durant les applications et pendant les heures qui suivent vous devrez quitter votre logement (ainsi que vos animaux de compagnie si vous en avez). En revanche une fois le temps d’attente et d’aération passés, il sera indispensable de revenir chez vous pendant les jours qui suivent afin de faire sortir les punaises de lit. Sans ça, le traitement sera totalement inefficace.

Pour savoir comment préparer au mieux un traitement chimique des punaises de lit et en maximiser l’efficacité, vous pouvez consulter notre page à ce sujet.

Un mois c’est long, mais c’est indispensable. Sans ces deux ou trois passages il est impossible de se débarrasser complètement des punaises. Prenez garde aux entreprises qui vous promettent monts et merveilles du type : « Avec notre protocole extraordinaire un seul passage suffit, 98% des clients ne nous rappellent jamais, d’ailleurs vous n’avez même pas besoin de traiter votre linge… » Le traitement des punaises de lit est malheureusement long et pénible et s’il existait un moyen de l’éviter complètement, croyez bien que nous vous en parlerions !

Les traitements thermiques des punaises de lit (vapeur sèche, cryogénisation, canon à chaleur…)

Si le traitement chimique n’est pas adapté à votre situation, vous pouvez vous tourner vers des traitements thermiques des punaises de lit.

Que le technicien utilise le froid (la cryogénisation à l’azote liquide des punaises de lit) ou la chaleur (la vapeur sèche) son objectif sera de tuer 100% des punaises et des œufs lors de son ou de ses intervention(s). On mise donc ici sur le fait que les températures extrêmes tuent aussi bien les punaises adultes que les plus jeunes et les œufs. A l’inverse du traitement chimique qui ne fonctionne pas sur les œufs et nécessite donc plusieurs passages, et une durée plus longue, un traitement thermique des punaises de lit peut être efficace dès la première application.  Pour cela il est indispensable que votre appartement soit bien préparé afin de faciliter le travail du technicien. Pour connaître les consignes préparatoires, vous pouvez consulter notre page dédiée.

Préparer l’intervention d’une entreprise de désinsectisation et maximiser l’efficacité du traitement des punaises de lit

Les avantages et les inconvénients d’un traitement thermique des punaises de lit

Il n’existe malheureusement pas de traitement parfait, ni de traitement fiable à 100% contre les punaises de lit. Il est donc capital de choisir le traitement le plus adapté à votre situation pour maximiser vos chances de succès.

Voici les principaux avantages d’un traitement thermique des punaises de lit :

  • Les traitements thermiques sont plus rapides pour éliminer les punaises de lit. En effet, ici pas de rémanence, les punaises et leurs œufs sont tous tués dès la première intervention.
  • Les traitements thermiques sont aussi moins nocifs, puisqu’ils ne nécessitent pas le recours à des produits insecticides chimiques, ou de manière marginale en complément. Ils sont donc à privilégier si votre logement est occupé par des personnes dîtes sensibles (asthmatiques, femmes enceintes, bébés…)
  • Il n’est pas indispensable que quelqu’un habite le logement pour que le traitement thermique soit efficace contre les punaises de lit
  • Enfin, les traitements à la vapeur sèche ou par cryogénisation sont tout aussi efficaces sur les surfaces textiles que sur les surfaces « en dur ». En effet contrairement aux produits chimiques, pas de risques d’absorption, ils sont donc à privilégier si votre appartement comporte de nombreuses moquettes et tapisseries.

Passons maintenant aux principaux inconvénients d’un traitement thermique des punaises de lit :

  • Ce mode de traitement n’est pas rémanent. Donc si 100% des punaises ne sont pas tuées lors de l’application du technicien vous n’avez pas de filet de sécurité. Lorsque votre appartement comporte de nombreuses zones inaccessibles (coffrages, parquets anciens, plinthe non jointées, fissures…) les traitements thermiques seront moins efficaces contre les punaises de lit qu’un traitement chimique.
  • Les traitements par vapeur ou cryogénisation sont aussi beaucoup plus chers que leurs équivalents chimiques, entre 2 et 3 fois plus selon le type de traitement. En effet ces traitements sont beaucoup plus longs puisque le technicien doit consciencieusement traiter chaque cm2 de votre logement.

Vous pensez qu’un traitement thermique des punaises de lit (vapeur ou cryogénisation) est l’option la plus adaptée à votre situation ? Vous pouvez directement connaître le prix d’une intervention et prendre rendez-vous en ligne avec une des entreprises de traitement que nous avons auditées et validées ici.

Le déroulé d’un traitement thermique des punaises de lit

Comme nous l’avons évoqué, un traitement à la vapeur sèche ou par cryogénisation des punaises de lit a une efficacité immédiate contre les punaises adultes, mais aussi contre leurs œufs. La plupart du temps le traitement comportera donc juste une ou deux interventions assez rapprochées l’une de l’autre.

Dans la mesure où ce traitement ne nécessite pas l’emploi de produits toxiques, vous n’aurez pas à quitter votre logement durant l’intervention.

En revanche la préparation de votre logement en amont du traitement thermique des punaises de lit sera absolument capitale pour en garantir l’efficacité. Pour savoir comment préparer au mieux un traitement thermique des punaises de lit vous pouvez consulter notre page à ce sujet.

Le cas spécifique des traitements thermiques par canon à chaleur

Ce mode de traitement beaucoup plus rare a une logique un peu différente. A l’aide de canons à chaleur, le technicien fait monter l’ensemble de votre appartement en température à plus de 70°C pendant plusieurs heures.

Nous avons dédié une fiche action complète à ce mode de traitement ici.

C’est un traitement lourd, qui impose l’installation d’un générateur électrique dans la rue afin d’alimenter les canons à chaleur. C’est en revanche le traitement le plus confortable puisqu’il ne nécessite aucun travail préparatoire de votre part.

En raison de son coût, il est en règle générale réservé à des situations particulièrement complexes (infestation extrêmement importante, infestation de punaises ayant résisté à de multiples traitements “classiques). En effet ce mode de traitement est très efficace contre les punaises de lit si il est bien réalisé, en revanche il existe de nombreux inconvénients.

Les avantages du traitement thermique des punaises de lit par des canons à chaleur :

  • Très bon taux d’efficacité
  • Ne nécessite pas de vider complètement l’appartement et de traiter les affaires (linge, chaussures, livres, sacs…) en parallèle
  • Permet de réaliser des traitements presque sans insecticides même dans les appartements “complexes” (coffrages, parquets anciens, poutres apparentes…)

Les inconvénients du traitement thermique des punaises de lit par des canons à chaleur :

  • Le coût, en règle générale 6 à 7 fois plus élevé que celui d’un traitement chimique classique (environ 2 000€ pour un appartement du 40m2).
  • Le risque de dégât, en effet certains de meubles et de tableaux supportent mal la montée en température pendant près de 8h, ils doivent donc être traités en parallèle.
  • L’impossibilité de traiter les étages élevés. Car les câbles qui relient les canons à chaleur et le générateur ont une longueur maximum (environ 50 mètres).
  • Enfin, ce mode de traitement n’est pas rémanent. Donc si 100% des punaises ne sont pas tuées lors de l’application du technicien vous n’avez pas de filet de sécurité.